Indigo installe des bornes de recharge ultra-rapide dans ses parkings

L’opérateur de parkings Indigo a choisi Electra et Engie Solutions pour installer 450 bornes de recharge ultra-rapide dans ses implantations françaises d’ici 2023.
1314
Indigo recharge

L’opérateur de parkings Indigo annonce l’implantation de bornes de recharge ultra-rapide de 150 kW dans ses parkings français. Cette implantation seront menée à bien par Electra et Engie Solutions. Ces hubs se destinent aux véhicules des particuliers mais aussi des professionnels « tels que les loueurs, les taxis et VTC », précise-t-on chez Indigo.

Electra a en charge l’équipement de 225 places. « L’objectif est ainsi de déployer dix premiers hubs de recharge dans les douze prochains mois : à Paris, en région parisienne et dans de grandes métropoles régionales », indique le prestataire.

Engie Solutions annonce pour sa part l’implantation à venir de 124 bornes. Il s’agira au maximum de quatre bornes par sites, soit huit points de charge, dont une partie en charge ultra-rapide. Les bornes d’Engie solutions se répartiront dans vingt villes, sur 35 parkings. Le prestataire en assurera l’installation et l’exploitation pendant dix ans. Electra annonce pour sa part que les places pourront se réserver à distance via son application. La recharge rapide coûtera 0,44 euro/kWh TTC. Elle pourra se régler aussi bien avecl’application d’Electra, qu’avec un passe de recharge ou une carte bancaire.

10 000 bornes de recharge dans le viseur pour Indigo

Ces nouvelles bornes de recharge viennent ainsi compléter la prestation Park and Charge d’Indigo. L’opérateur propose aujourd’hui dans ses parkings 1 050 points de recharge. Il prévoit d’en ouvrir 1 800 nouveaux. « L’ambition d’Indigo est de déployer 10 000 points de recharge en Europe, dont 8 000 en France, d’ici 2025 » indique l’opérateur. « Ces bornes ultra-rapides permettront une recharge en vingt minutes en centre-ville. Elles viennent compléter notre réseau de bornes de recharge standard. Ces bornes vont contribuer à mettre en place l’écosystème nécessaire et attendu pour renforcer la confiance des électro-mobilistes dans la disponibilité des moyens de recharge » estime Sébastien Fraisse, directeur France d’Indigo.