Infiniti Q30 : l’audace par le style

Berline compacte débordant de personnalité, la Q30 a pour mission de sortir Infiniti de l’anonymat sur le marché européen. Avec des arguments à la clé.

713
Infiniti Q30 : l’audace par le style

Pour s’imposer en Europe, la division haut de gamme de Nissan mise sur sa Q30. Pour ce faire, la marque met à profit son alliance avec Renault, mais aussi ses liens avec Mercedes. Il en résulte une réinterprétation de la Classe A ou plutôt du GLA dans un format offrant à Infiniti la compacte qui lui manquait. La Q30 se démarque toutefois par un style plus audacieux imprimé par le constructeur depuis sa création. Ses lignes accrochent le regard et la propulsent en crédible concurrente des productions d’outre-Rhin.

À bord, la filiation avec la Classe A ne fait aucun doute pour l’espace disponible. Mais là encore, le traitement des aménagements l’éloigne suffisamment de son modèle pour attiser la convoitise. La présentation semble plus flatteuse ; la Q30 possède ce supplément d’âme qui fait la différence.

Les matériaux à l’unisson constituent autant de références à l’univers du premium et un bel éventail de finitions accorde l’équipement aux attentes ou au budget. Deux déclinaisons ciblent les entreprises : Business et Business Executive. En opposition avec l’approche germanique, la liste des options se cantonne à différents packs, mais ils recèlent parfois l’essentiel.

Large registre

Au chapitre des motorisations, les 109 ch d’un 4-cylindres 1.5 l ouvrent le bal en diesel. Si l’ivresse n’est guère au rendez-vous (12 s pour le 0 à 100 km/h), les émissions se contiennent à 103 g. Le prix : à partir de 29 300 euros TTC en Business. Les 170 ch du 2.2 l conviennent davantage à cette silhouette empreinte de sportivité ; la transmission intégrale figure au rang des possibles dans cette version.

Dans le même ordre d’idée, la Q30 s’avère aussi prévenante dans son comportement que douce à manier. Comme quoi, les apparences sont parfois trompeuses. Sous ses allures de mauvais garçon, cette Infiniti se révèle très bien élevée.

Signalons enfin que la Q30 s’accompagnera en juin d’une déclinaison crossover, la QX30. Celle-ci se distinguera par quelques millimètres supplémentaires de garde au sol, et par un accastillage censé symboliser son appétit pour les grands espaces. Enfin, espérons que la Q30 et sa variante buissonnière permettront à Infiniti d’étendre son réseau de seulement quinze concessionnaires en France.

Notre avis :

BIEN

Look indéniable • Espace et présentation intérieurs • Agrément de conduite • Confort

À REVOIR

Sensation de confinement à l’arrière • Coffre restreint • Pas de diesel entre 109 et 170 ch

 

Infiniti Q30 1.5 D Business

Moteur (cm3)

1 461

Puissance/couple (ch/Nm)

109/260

Conso. mixte (l/100 km)

3,9

Émissions de CO2 (g/km)

103

Vitesse maxi (km/h)

190

0 à 100 km/h (s)

12

Poids à vide (kg)

1 434

Charge utile (kg)

n. c.

Coffre (l)

368/1 223

L x l x h (mm)

4 425 x 1 805 x 1 495

À partir de (€ TTC)

29 300

 

Valeurs futures

Infiniti Q30 1.5d 109 7DCT Business

Énergie

Diesel

Boîte de vitesses

Séquentielle

Carrosserie

Tout-terrain

Cylindrée (cm3)

1 461

CO2 (g/km)

103

Ch din

109

Prix neuf TTC (€)

31 400

Mois

42

Km total

100 000

Valeur reprise TTC (€)

12 644

Valeur reprise

40,3 %

Valeur vente TTC (€)

14 822

Valeur vente

47,2 %

Source : Forecast Autovista, février 2016.