Initiative EV100 : les entreprises prennent le chemin de l’électrique

16 entreprises se sont engagées à convertir l’ensemble de leur flotte à l’électrique d’ici 2030 dans le cadre de l’initiative mondiale EV100.

2111
Initiative EV100

Lancée en septembre 2017 lors de la Climate Week NYC à New York, l’initiative EV100 réunit déjà 16 entreprises dont LeasePlan, le groupe Deutsche Post DHL, HP, Metro ou encore Ikea, et plus récemment EDF. Toutes se sont engagées à accélérer la transition vers les VE et normaliser le transport électrique d’ici 2030.

« Les entreprises possédant plus de la moitié des véhicules immatriculés sur les routes, il est crucial que celles-ci mènent le virage vers les véhicules électriques », considère l’association The Climate Group qui a organisé la Climate Week et porte l’initiative. Son objectif : limiter d’urgence le réchauffement climatique à 2 °C.

Avec EV100, elle compte sur la puissance d’investissement des grands groupes et l’influence sur des millions d’employés et de clients dans le monde entier pour accroître la demande de véhicules électriques. De plus, « en définissant leurs futurs besoins d’achat de VE sur une échelle de temps ambitieuse, les entreprises peuvent conduire le déploiement de masse et rendre les voitures électriques plus rapidement abordables pour tous dans le monde entier », estime l’association.

Plus de VE et de bornes de recharge

Pour adhérer à l’initiative, les entreprises doivent s’engager publiquement à remplir au moins l’un des objectifs suivants à l’horizon 2030 : intégrer des VE dans leurs parcs en pleine propriété ou en location, définir des exigences dans les contrats de service pour l’utilisation des VE, ou encore soutenir l’adoption des VE par leurs employés ou leurs clients en installant des infrastructures de recharge dans tous leurs locaux. Sont inclus les véhicules électriques à batterie, les hybrides rechargeables ou à autonomie étendue (minimum 50 km électriques) et les véhicules à pile à combustible à hydrogène.

Initiative EV100 - EDF
Source : EDF

Le 11 décembre, EDF, première entreprise français à rejoindre l’initiative, s’est ainsi engagée à convertir l’intégralité de sa flotte d’abord en France puis dans ses filiales ailleurs dans le monde d’ici 2030. Le groupe prévoit aussi d’installer des panneaux photovoltaïques qui alimenteront des bornes de recharge intelligente « simple plug », commercialisées par sa filiale Sodetrel, comme c’est déjà le cas sur trois hectares à la centrale nucléaire du Blayais. Enfin, EDF va poursuivre le déploiement de bornes publiques en France, telles les 200 bornes de recharge rapides sur autoroute mises en services en 2016 dans le cadre du projet Corri-Door.

De son côté, le loueur LeasePlan va développer son offre pour accompagner ses clients dans la transition vers le VE, mais aussi électrifier son propre parc en totalité d’ici 2021. Le groupe Ikea, quant à lui, met en avant les bornes de recharge installées dans plus de la moitié de ses magasins, une offre qu’il veut désormais déployer dans le monde entier. Ikea prévoit également de travailler avec ses fournisseurs de services pour électrifier ses flottes de livraison.

PARTAGER SUR