Publi-Communiqué

Innovation Toyota-Lexus – La fin des émissions en 2035

Dans le cadre de sa stratégie Beyond Zero, Toyota vise une offre 100 % électrifiée en 2035 et lance cette année le Toyota bZ4X, son premier modèle électrique à batterie.
415
Toyota bZ4X
Toyota bZ4X

Toyota n’a pas attendu les dernières évolutions de l’industrie automobile pour s’intéresser à la mobilité électrifiée. Cette année, le constructeur fête les 25 ans de la Prius, son premier modèle hybride de série. Et Toyota propose désormais une gamme complète de modèles hybrides et hybrides rechargeables. Dans les prochaines années, Toyota va intensifier cette électrification pour arriver, dès 2035, à une offre de véhicules exclusivement électriques à batterie et à hydrogène.

Des technologies décarbonées

Luca Neyroz, Directeur Marketing de Toyota France
Luca Neyroz, Directeur Marketing de Toyota France

Aujourd’hui, la plus française des marques japonaises franchit un cap avec son premier véhicule électrique à batterie, le Toyota bZ4X. Affirmation de la stratégie de Toyota sur le marché des véhicules 100 % électriques, ce grand SUV du segment D inaugure la famille Toyota bZ (Beyond Zero) et préfigure de futurs modèles bZ. Ce Toyota bZ4X est ainsi le premier des trente modèles 100 % électriques qui verront le jour d’ici 2030. À cette date, le constructeur vise 3,5 millions de ventes de véhicules électriques à batterie par an dans le monde. Pour y parvenir, Toyota investit 9 milliards d’euros chaque année en R&D.

« D’ici 2025, la gamme européenne de Toyota comptera 55 modèles électrifiés dont au moins 10 véhicules sans émission. À cet horizon, cela se traduira par un mix de motorisations composé de plus de 70 % d’hybrides autorechargeables, de plus de 10 % d’hybrides rechargeables et de plus de 10 % de modèles à la fois 100 % électriques à batterie et à pile à combustible. », expose Luca Neyroz, Directeur Marketing de Toyota France. Contrairement à d’autres acteurs mobilisés sur l’électrique à batterie, Toyota investit l’ensemble des technologies décarbonées et prépare déjà l’étape suivante avec l’hydrogène. Le prix de la Mirai de deuxième génération a ainsi baissé de 15 % alors que les performances de cette berline, en temps de recharge et en autonomie, ouvrent des potentiels prometteurs. Comme avec l’hybride et l’électrique à batterie, Toyota figure aux avant-postes de la révolution de l’hydrogène.

Pour offrir la solution adaptée à chaque besoin de ses clients, Toyota dispose d’un choix complet de modèles décarbonés. Pour un usage en ville ou en zone rurale, selon le type de route empruntée, les kilométrages quotidiens et les possibilités de recharge, l’entreprise trouvera la technologie et le véhicule les plus pertinents en termes d’empreinte environnementale et de coûts d’usage.

PARTAGER SUR