Ionity : vers un réseau paneuropéen de bornes de recharge

Regroupant plusieurs constructeurs (BMW, Daimler, Volkswagen et Ford), le projet Ionity prévoit de construire un réseau européen de 400 bornes de recharge rapide d’ici à 2020.

1925
Ionity

Coentreprise basée à Munich, Ionity est le fruit d’un partenariat entre plusieurs constructeurs : BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et le groupe Volkswagen. Pour l’heure, tous ces partenaires fondateurs ont des parts égales dans la joint-venture. Mais d’autres constructeurs pourraient les rejoindre. L’enjeu avec Ionity : accélérer le développement du réseau de bornes de recharge électrique en Europe. Et permettre ainsi aux véhicules électriques d’effectuer de plus longues distances.

20 stations pour Ionity en 2017

Au total, 20 stations seront ouvertes au public cette année en Allemagne, en Norvège et en Autriche. Elles seront placées sur des grands axes routiers à des intervalles de 120 km. En 2018, le réseau devrait compter une centaine de stations. Celles-ci permettront à plusieurs personnes de charger simultanément leur véhicule électrique, quelle qu’en soit la marque.

Avec une capacité allant jusqu’à 350 kWh par point de charge, le réseau utilisera la norme européenne de charge Combined Charging System (CCS). Un système rapide et compatible avec les générations actuelles et futures de modèles électriques. Opérées en partenariat avec les enseignes Tank & Rast, Circle K et OMV dans une approche multimarques, les stations pourront toutefois tenir compte des infrastructures existantes, privées ou publiques.

Le dernier article sur la recharge en France

PARTAGER SUR