Iveco Daily Euro 6 : le diesel refait ses gammes

Iveco vient de repasser son réputé et incontournable Daily au banc moteur avec à la clé une nouvelle gamme de turbodiesels Euro 6b.

1918
Iveco Daily Euro 6 : le diesel refait ses gammes

La troisième génération du Daily a revu ses deux moteurs 2.3 l et 3.0 l pour passer aux normes Euro 6B exigibles depuis le 1er septembre. La diminution drastique des émissions d’oxydes d’azote (NOx) et d’hydrocarbures imbrûlés (MP) passe par l’Adblue sur le 3.0 TD (avec un réservoir de 25 l), alors que le 2.3 TD, bien né, n’a besoin que du recyclage par vanne EGR avec le catalyseur SCR.

Des modifications mineures de gestion moteur accompagnent cette mise aux normes, dont une baisse de 8 % de la consommation sur le 2.3 l et un allongement des séquences d’entretien. Et Iveco en profite pour remanier et simplifier les puissances, et doter toute la gamme de la boîte automatique à 8 rapports ZF, sans surconsommation.

Le cœur de gamme 2.3 TD se décline dorénavant en 120 ch/320 Nm et en 140 ch/350 Nm, contre 130 ch/320 Nm auparavant. Ce « dédoublement » s’accompagne aussi d’une puissance à 160 ch/350 Nm et même 380 Nm avec la boîte auto. Le 3.0 l est de son côté proposé en 150 ch/350 Nm, 180 ch/430 Nm et 210 ch/470 Nm pour les utilisations les plus exigeantes.

C’est ce nouveau cœur de gamme de 140 ch que nous avons essayé avec sa boîte auto 8 rapports qui apporte un confort de roulage et une précision de conduite rarement atteints sur un VUL. Les montées en régime exploitent parfaitement les zones de couple maximum sur chaque rapport ; en cas de frein moteur, un simple mouvement sur le levier de vitesses permet de rentrer une vitesse sans risque de surrégime avec la boîte pilotée électroniquement.

Pour le reste, on retrouve les atouts de la propulsion pour les fortes charges bien qu’il faille toujours veiller à un comportement routier plus proche de celui du camion que du VP. Notons que le niveau sonore a été réduit par l’adjonction d’une bonne dose d’insonorisant et que les vibrations moteurs sont mieux neutralisées. Bref, ce passage à l’Euro 6b n’a que du bon.

PLUS

Moteurs revus et améliorés • Conso en baisse, agrément en hausse • Boîte auto ZF idéale

MOINS

Comportement dynamique de propulsion • Confort parfois un peu raide • Finition plastique trop brillante