Iveco et Plus vont déployer des S-Way Natural Power autonomes

Iveco a noué un accord avec Plus, le développeur américain de camions autonomes, pour déployer des Iveco S-Way au GNL autonomes dans les marchés européens et sud-asiatiques.
1977
Iveco Plus
En signant un accord avec Plus pour équiper du système DrivePlus ses S-Way NP au GNL, Iveco sera le premier constructeur européen à proposer des tracteurs écologiques et autonomes de niveau 4.

Iveco a signé en avril un protocole d’accord avec Plus, spécialiste américain du camion autonome. Objectif : déployer des Iveco S-Way Natural Power autonomes dans le cadre d’un développement conjoint des poids lourds autonomes.

Iveco communiquera ainsi à Plus ses techniques de captation des nouveaux indicateurs de performance qu’il a développés à partir de ses systèmes avancés d’assistance au conducteur (ADAS). Traités par le processeur Nvidia Drive, qui calcule plusieurs milliards d’informations par seconde et dont Plus a obtenu l’usage depuis un accord signé en mars avec Nvidia, ces indicateurs sécuriseront en temps réel la conduite. Iveco apportera aussi la note écologique en motorisant au gaz naturel liquéfié des camions autonomes de Plus. En échange, le constructeur commercialisera sur le marché européen et certains marchés asiatiques des S-Way Natural Power équipés de la technologie autonome DrivePlus (voir le précédent article sur Iveco). Le marché américain est réservé aux moteurs au gaz du motoriste Cummins qui a lui aussi signé un accord avec Plus.

Iveco Plus
Aux États-Unis, les transporteurs veulent des camions autonomes pour compenser la pénurie de conducteurs et réduire la consommation de carburant.

20 % de réduction du carburant

Aux États-Unis, où Plus a réussi en 2020 un trajet de 4 500 km en autonomie de niveau 4, soit avec un opérateur de bord contrôlant la conduite, les véhicules autonomes sont réclamés par les transporteurs pour compenser la pénurie grandissante de conducteurs. En Chine, le transporteur chinois SF Express a testé les véhicules autonomes Plus de niveau 4 sur deux parcours de 1 450 et 1 610 km, totalisant 100 000 km entre fin 2020 et mars 2021, sans défaillance du système de conduite. SF Express témoigne d’une réduction de 20 % de la consommation de carburant par rapport à la conduite manuelle et du sentiment de confort et de sécurité exprimé par les opérateurs de contrôle. Le transporteur, qui possède 43 000 véhicules, voit dans les camions autonomes de niveau 4 une façon de sécuriser et d’accélérer ses livraisons pour l’e-commerce.

En Chine, où SF Express a parcouru sans défaillance 100 000 km avec des camions équipés du système DrivePlus, le constructeur FAW va produire 10 000 VI autonomes en 2021.

10 000 camions autonomes produits pour 2021

De son côté, la bourse de fret chinoise Full Truck Alliance (FTA) a vu dans ces conclusions le moyen d’étendre ses services en incluant des services porte-à-porte compétitifs. La FTA a donc augmenté ses investissements dans Plus en participant à deux nouveaux appels de fonds de l’entreprise américaine. Entre mars et avril, Plus a ainsi attiré 420 millions de dollars de fonds émanant, outre de FTA, d’entreprises chinoises de fonds d’investissements. Du coup, le constructeur FAW, partenaire direct de Plus en Chine, a annoncé l’entrée en production dès 2021 de 10 000 véhicules autonomes, auxquels pourront s’ajouter les véhicules déjà en circulation que l’ajout de DrivePlus dans leur structure rendra autonomes.