Le réseau de recharge de la métropole de Lyon et d’Izivia bientôt finalisé

La filiale d'EDF spécialisée dans la mobilité électrique Izivia a bientôt achevé le réseau de recharge publique de la métropole de Lyon.
713
Le réseau de bornes de recharge de la métropole de Lyon

Les entreprises et les habitants de la métropole de Lyon pourront dès début 2022 se recharger sur l’ensemble du réseau de 750 places de recharge publique opéré par Izivia, en partenariat avec le fonds de modernisation écologique des transports (FMET), géré par la société d’investissements Demeter. En chantier depuis 2020, ce réseau s’étendra sur 59 communes de la métropole de Lyon et comprend par ailleurs la rénovation de 80 anciennes stations de Bluely, ancien réseau de la collectivité.

Aujourd’hui, dans la métropole de Lyon, « plus des deux tiers du réseau de recharge est en service, soit 500 places. Signe de son adoption par les habitants, la fréquentation du réseau a doublé depuis le mois de juin 2021 », avance Christelle Vives, directrice générale d’Izivia. Les bornes de recharge publique de la métropole de Lyon ont déjà permis aux véhicules électriques de « parcourir 2 millions de kilomètres », d’après les estimations d’Izivia.

Un dimensionnement des IRVE au kilomètre près

Ainsi, lorsque toutes les bornes de recharge seront en service, une station sera disponible tous les 500 m dans les villes de Lyon et de Villeurbanne. Et sur le reste du territoire, chaque commune de la métropole de Lyon possédera au moins une station car l’opérateur a déployé « une station de recharge tous 2 km en moyenne. » Les acteurs ont par ailleurs choisi chaque emplacement des infrastructures de recharge pour véhicules électrifiés en concertation avec les communes et le gestionnaire du réseau de distribution électrique, Enedis.

« Izivia Grand Lyon va fiabiliser et simplifier l’usage des véhicules électriques au sein de la métropole de Lyon, pour les particuliers et les professionnels. Ce réseau public est une première concrétisation de notre ambition : mettre à disposition des habitants les solutions de recharge dont ils ont besoin pour choisir un véhicule à faibles émissions. C’est une composante indispensable de notre projet de zone à faible émissions mobilité (ZFE-m) », explique Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon.

C’est pourquoi, en prévision des prochaines restrictions, la métropole de Lyon s’active à électrifier sa propre flotte de 1 420 véhicules, en parallèle de son projet de déploiement de bornes de recharge entre 2021 et 2026.