Jacqueline Suzenne-Julien, responsable de la flotte d’AG2R

« La meilleure communication passe par le responsable de parc »

- Magazine N°148
701
Jacqueline Suzenne-Julien

Flottes Automobiles : Comment informez-vous les conducteurs de la nécessité de surveiller la pression et l’état d’usure de leurs pneumatiques ?

Jacqueline Suzenne-Julien : La flotte compte 450 véhicules. C’est moi qui informe les conducteurs à partir de ma liste de diffusion. Cette mission serait difficile à remplir par les loueurs car je travaille avec plusieurs d’entre eux. La meilleure communication passe par le responsable de parc. Lors d’un sinistre, l’assurance nous a mis en cause pour l’état des pneumatiques. J’accorde de l’importance à ce sujet. J’envoie des mails aux conducteurs pour les responsabiliser sur la pression et sur l’usure.

F. A. : Ces opérations de communication sont-elles efficaces ?

J. S. -J. : Les conducteurs sont encore négligents. Et pourtant, nous avons mis en place une charte du conducteur. Quand un conducteur nous pose une question sur ses pneumatiques, nous lui demandons s’il a lu cette charte.

F. A. : Quel est le degré de connaissance du conducteur et quels outils avez-vous mis en place pour le former à bien appréhender la pression et l’état d’usure de ses pneus ?

J. S. -J. : En 2009, nous allons peut-être mettre sur pied une formation à l’écoconduite. Cela étant, chaque conducteur est responsable de l’état d’usure de ses pneumatiques. Les loueurs donnent des petits triangles pour mesurer la profondeur des sculptures. De plus, à chaque entretien, le garage alerte en disant : « A telle date, il faudra changer les pneus. »

PARTAGER SUR