Jaguar I-Pace : le félin s’électrise

Jaguar saute la case hybride et dévoile son futur SUV I-Pace 100 % électrique qui aligne 400 ch et une batterie de 90 kWh.

841
Jaguar I-Pace : le félin s’électrise

S’il reprend l’appellation Pace, le I-Pace, présenté au salon de Los Angeles mi-novembre, n’en reprend pas la plate-forme ni les dimensions (4,68 m de longueur et seulement 1,56 m de hauteur pour un empattement important de 3 m). L’objectif est ainsi de mieux accueillir en sandwich dans son plancher la grosse batterie lithium-ion qui doit se recharger totalement en 2 heures grâce à son chargeur 50 kW. Jaguar annonce une autonomie de 500 km selon le cycle irréaliste NEDC, on tablera donc plus sur 350 à 380 km au maximum.

Deux moteurs électriques de 200 ch/350 Nm chacun, l’un sur le train avant, l’autre sur l’essieu arrière, se conjuguent pour assurer la traction intégrale des 400 ch au total et pour une meilleure motricité acceptant les 700 Nm de couple cumulés. Les performances se montrent à l’avenant avec un 0 à 100 km/h en 4 secondes environ et une vitesse maxi non dévoilée.

Avec ce SUV totalement électrique, Jaguar s’affranchit de l’étape hybride pour mieux aller concurrencer dès 2018, date de sa commercialisation, les SUV concurrents premium qu’il compte bien ne pas laisser seuls : Tesla Model X, Audi e-Tron Quattro et autre Mercedes EQC.