Jaguar XF : nouvel intérieur et hybridation de 48 V en diesel

La Jaguar XF revoit profondément son habitacle et s’équipe de l’hybridation légère mais uniquement en diesel. Dommage.

473
Jaguar XF

C’est au tour de la Jaguar XF de changer intégralement sa planche de bord et son intérieur. Une évolution déjà connue par le SUV F-Pace qui dérive de cette XF (voir notre brève). Objectif : y intégrer toute l’électronique embarquée incontournable aujourd’hui pour « communiquer » : écran de 11,4 pouces incurvé intégrant le système Pivi Pro du félin, Apple Car Play, Android Auto, etc. Avec un résultat nettement plus élégant pour cette grande berline. Et, au passage, la molette de commande escamotable de la boîte automatique est remplacée par un levier plus classique et pratique, c’est bien mieux. Soulignons aussi une sellerie améliorée avec des assises plus confortables.

Jaguar XF : pas d’hybridation rechargeable

Cette Jaguar XF reprend bien entendu la motorisation hybridée avec alterno-démarreur en 48 V du F-Pace. Avec en l’occurrence le 2.0 turbo-diesel de 204 ch à partir de 131 g en propulsion (51 900 euros TTC) et de 144 g en transmission intégrale (54 420 euros). La carrosserie Sportbrake débute à 55 440 euros pour un CO2 à partir de 138 g.

En revanche, en essence, c’est toujours le 2.0 sans hybridation qui officie. Il développe en propulsion 250 ch à partir de 182 g (55 800 euros). En 300 ch et transmission intégrale, comptez à partir de 193 g et 61 870 euros. Enfin, contrairement au F-Pace, pas d’hybridation rechargeable au programme.

PARTAGER SUR