JATO lance un comparateur de coût de détention automobile

Utilisé avec succès par Toyota, cet outil permet aux constructeurs d’améliorer le positionnement de leurs nouveaux modèles en intégrant, dès leur définition, l’ensemble des informations permettant d’estimer leur coût d’utilisation et en les comparant aux autres véhicules du marché. Zoom

- Magazine N°127
667

Chez Toyota, l’investissement consenti pour bénéficier de ce nouveau comparateur de coût de possession automobile (baptisé TCO pour « Total Cost of Ownership ») est d’ores et déjà amorti. Le constructeur a en effet pu en apprécier l’efficacité en le testant sur sa propre flotte interne, dont le coût de détention a été amélioré, explique-t-on d’emblée chez JATO. Reste que si Toyota a voulu bénéficier de cette solution, c’est avant tout pour répondre à « son objectif constant d’améliorer la qualité, la longévité et le positionnement de nos modèles », rappelle Johan Verbois, Directeur des Flottes et du Re-Marketing du constructeur automobile. Dès lors, poursuit ce responsable, « nous avons recherché un outil de calcul précis du coût total de détention d’un véhicule.comme aucun produit ne répondait à nos besoins, nous avons recherché les meilleurs partenaires capables de créer cette solution. »

Trois partenaires et une même interface

Ces partenaires sont au nombre de trois : le fournisseur de données automobile JATO Dynamics qui commercialise le produit, AuDaCon AG (Automotive Data and Consulting) spécialisé dans les données techniques sur l’entretien et la réparation automobile et enfin, la société Bähr&Fess, expert en calcul des valeurs résiduelles. Ce sont donc les données de ces trois spécialistes qui sont désormais combinées dans une même interface Internet, intégrée à la gamme Carspecs de JATO. Pour Johan Verbois, le résultat obtenu fournit « un outil unique nous permettant d’approfondir le contenu du message de Toyota auprès des gestionnaires de flotte, sur notre capacité à répondre à leurs problématiques de réduction des coûts, et en fournissant aux utilisateurs les informations indispensables dans leur choix de véhicule. »

En pratique avec cet outil, les constructeurs pourront donc intégrer, dès la définition de leurs nouveaux modèles, non seulement le prix d’achat du véhicule, mais aussi la valeur résiduelle, les taxes et les coûts d’assurance, ainsi que toutes les dépenses d’entretien, de réparations jusqu’aux pièces et aux coûts de main d’oeuvre. Le tout avec la possibilité de comparer ces données par marque (13 marques au total) dans cinq pays à travers l’Europe.

« De nombreux constructeurs se montrent aujourd’hui intéressés par notre solution », se félicite Nasir Shah, Directeur Marketing et Commercial chez JATO. Et de poursuivre : « elle leur fournit un véritable avantage concurrentiel et constitue un outil de décision et de travail correspondant parfaitement aux attentes des départements flottes des constructeurs. L’outil TCO s’avère par exemple précieux pour les constructeurs désireux d’améliorer le positionnement de leurs modèles lorsqu’ils répondent à des appels d’offres avec les loueurs. Cela leur donne également des éléments plus tangibles de discussion avec ces partenaires. L’accès à de telles informations permet notamment de simuler et d’adapter les supports des constructeurs accordés sur tels ou tels modèles afin d’améliorer la place de la marque dans une Car-Policy. »

Travailler sur un « véhicule virtuel »

Cela étant, Nasir Shah s’empresse d’ajouter qu’il ne s’agit pas de rentrer en opposition avec le loueur, mais uniquement de fournir aux constructeurs des données leur permettant de tenir « un discours impartial » sur chaque véhicule. Et de préciser : « L’outil donne également accès à des extractions Pdf permettant d’appuyer le travail des gestionnaires de flottes avec une présentation plus commerciale. Dès avril, nous proposerons également des extractions sous Excel. Le but est d’offrir un support qui permette aux constructeurs de retravailler le positionnement de leurs modèles en modifiant les paramètres de leur choix, comme par exemple les cycles d’entretien. Cet ajustement procure un repositionnement plus agressif. Ils travailleront ainsi sur une sorte de véhicule «virtuel». »

Des fonctions et des cibles évolutives

Le nouveau comparateur de coût de possession automobile proposé par JATO est actuellement utilisé dans cinq pays : Angleterre, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et France. L’Espagne et l’Italie vont suivre après l’été, de nouvelles fonctionnalités sont également prévues à cette date. « Nous voulons notamment ouvrir le produit en terme de contenu en allant de plus en plus loin dans le détail des informations », annonce Nasir Shah. Et de poursuivre : « Nous voulons également proposer cette solution aux loueurs longue durée, mais aussi aux portails d’information automobiles. Certains utilisent déjà Carspecs. Les premiers, dans le cadre de leurs outils de cotation, les seconds, en permettant aux Internautes de regarder les véhicules dans le détail et de les comparer avec des concurrents. »

En bref, explique également le Directeur Marketing et Commercial de JATO, « Les utilisateurs sont aujourd’hui de mieux en mieux informés, les professionnels doivent donc, eux aussi, améliorer leur information afin de la rendre la plus transparente possible. » Et la boucle est bouclée !