Urbacar passe à l’électrique avec Mega

Jean-Luc Brett, Marne-la-Vallée : « 10 % de notre flotte sera électrique »

Responsable de l’atelier du Syndicat d’agglomération nouvelle de Marne-la-Vallée, Jean-Luc Brett dirige une équipe de 11 personnes et gère une flotte de 400 véhicules. Ce professionnel détaille les arguments qui plaident en faveur des utilitaires électriques.

- Magazine N°169
630

« Il y a quelques années, nous avions référencé des utilitaires électriques. Ils étaient souvent en panne, leur prix à l’achat était élevé et leur coût d’utilisation s’est envolé puisqu’ils restaient immobilisés au garage.

Aujourd’hui, la nouvelle génération d’utilitaires électriques arrive sur le marché. Notre direction s’y intéresse à nouveau. Les batteries lithium sont plus performantes. Les véhicules de Mega ont un “look“ sympathique et la conduite est agréable. Nous pourrions les employer au sein d’un pool pour des parcours entre notre centre technique et le centre-ville qui ne sont distants que de 6 km. À part les freins, l’entretien est réduit au minimum, ce qui est positif en termes de coût, mais ce qui l’est moins pour l’activité et la rentabilité de l’atelier.

Cela étant, nous gardons nos véhicules dix ans et nous les contrôlons tous les 5 000 km. De plus, l’atelier de carrosserie est occupé à 100 % de son temps, il a donc encore sa raison d’être. Quoi qu’il en soit, très rapidement, notre parc devrait compter 10 % de véhicules électriques. »

Urbacar passe à l’électrique avec Mega