Jeep Wrangler 4xe : passage à l’hybride rechargeable

Le tout-terrain Jeep Wrangler s’électrifie en version 4xe hybride rechargeable, tout en conservant ses réelles capacités hors-pistes. Une alternative originale aux gros SUV.

622
Jeep Wrangler

Le Jeep Wrangler, c’est toute l’histoire de l’Amérique réunit dans un seul véhicule. Ce grand 4×4 est en effet fabriqué dans l’usine de Toledo (Ohio). Et sur nos routes encombrées, il demeure un des rares survivants des tout-terrain capables de remonter un torrent ou de grimper aux arbres, tout comme le Land Rover Defender ou le Mercedes Classe G. On choisit donc ce Wrangler pour ses capacités de franchissement et aussi pour se démarquer des gros SUV tout aussi imposants mais devenus un peu trop communs dans la circulation. Et ce tout-terrain fera valoir début 2021 son hybridation rechargeable 4xe, dans la veine des récents Jeep Renegade et Jeep Compass (voir notre brève).

Le plus puissant des Jeep Wrangler

Pour ce Jeep Wrangler, il ne s’agit plus du 3-cylindres 1.3 turbo essence de 240 ch au maximum. Mais plutôt d’un 4-cylindres 2.0 turbo-essence, aidé par un moteur électrique alimenté par une batterie rechargeable de 17 kWh. Le tout délivre pas moins de 350 ch pour 637 Nm de couple. Jeep ne précise pas pour l’heure les émissions de CO2. Mais ajoute tout de même que l’autonomie en mode électrique atteindra 40 km. Il faut surtout noter que les capacités de franchissement des versions thermiques actuelles sont préservées, dont un passage de gué jusqu’à 76 cm. De même, les traditionnels blocages de différentiels interponts et des essieux avant et arrière sont toujours au programme, tout comme le réducteur de la boîte de transfert.

Reste plusieurs inconnues dont le poids réel de ce Jeep Wrangler uniquement disponible en châssis long. Mais aussi son prix de vente, fatalement supérieur à celui des versions actuelles – c’est-à-dire supérieur à 50 000 euros.

PARTAGER SUR