Jerôme Cosset, Keolis Santé : « Le badge de télépéage pour gagner du temps »

Pour le spécialiste du rapatriement sanitaire Keolis Santé, le badge de télépéage est indispensable à l’activité des conducteurs des 1 000 véhicules de la flotte.

- Magazine N°245
1026
Jerôme Cosset, Keolis Santé

Jerôme Cosset est responsable des moyens industriels et techniques chez Keolis Santé.

« Le badge est très pertinent en terme de temps pour nous et pour les conducteurs, notamment pendant les périodes de vacances très chargées sur les autoroutes. Nous prenons des badges chez Vinci, attribués par véhicule et fixés sur le pare-brise. Nos conducteurs passent dans les voies à 30 km/h et n’ont pas besoin de s’arrêter. Auparavant, nous utilisions la carte carburant UTA mais celle-ci ne règle plus les péages. Nous aurions pu prendre le badge de télépéage de ce prestataire mais le tarif négocié pour nos sociétés d’ambulances chez Vinci est moins cher...