Jeunes conducteurs : une formation « post permis »

À partir de 2019, le délai probatoire des titulaires d’un premier permis de conduire sera raccourci. Une condition : avoir suivi une formation « post permis » complémentaire.

1923
formation post permis

En 2016, 144 conducteurs novices ont perdu la vie dans un accident de la route. Pareillement, les jeunes conducteurs étaient impliqués dans un quart des accidents ayant entraîné des blessures ou la mort. Partant de ce constat, une formation « post permis » sera possible à partir du 1er janvier 2019 pour les titulaires d’un premier permis de conduire. L’objectif, selon Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, sera de mettre en place « une nouvelle génération de conducteurs jeunes, matures et responsables ».

Des écoles de conduite labellisées

Entre les 6e et 12e mois qui suivent l’obtention du permis, les conducteurs pourront suivre une formation « post permis ». Cette dernière a été introduite dans le code de la route le 3 août 2018. La Sécurité Routière vise le phénomène de sur-confiance qui survient lors de cette période ; elle souhaite aussi faire réfléchir les conducteurs novices sur leurs comportements au volant et leur appréciation des risques.

Organisée sur une journée (7 heures de formation), cette formation « post permis » sera collective et fera l’objet d’un arrêté afin d’homogénéiser son contenu sur le territoire français. Seules les écoles de conduite obtenant le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » pourront la dispenser.

formation post permis

Réduction de la période probatoire

Basée sur le volontariat, la formation « post-permis » réduira la période probatoire de ceux qui l’ont suivie. Deux ans suffiront aux jeunes conducteurs qui ont passé le permis en conduite traditionnelle, et 1 an et demi à ceux qui ont choisi la conduite accompagnée, pour obtenir les 12 points de leur permis. L’absence d’infraction donnant lieu à un retrait de points sera aussi requise.

Des expériences similaires ont déjà été menées dans d’autres pays de l’Union Européenne et se montrent efficaces, notamment dans la baisse de l’accidentalité.

Le dernier dossier sur le permis de conduire

formation post permis

PARTAGER SUR