Johnson & Johnson : en pointe sur la sécurité routière

La filiale française du groupe de santé Johnson & Johnson a lancé son plan de prévention des risques routiers en 1994 et n’a cessé depuis de renforcer et de diversifier ses actions. Une politique couronnée de succès : à la tête d’une flotte de 1 300 VP, Johnson & Johnson France n’a aucun blessé à déplorer et voit sa sinistralité reculer d’année en année.

- Magazine N°234
1730
Jonhson & Jonhson

« Chez Johnson & Johnson, la prévention des risques routiers est placée sous l’étendard de la “Mission Zéro“ : zéro accident, zéro blessure, zéro incident. » Emmanuel Bonhomme, président de la division Medical Devices du groupe en France, résume ainsi les objectifs de sécurité routière.

Dans l’Hexagone, 1 260 conducteurs, sur 3 150 salariés au total, prennent la route chaque matin pour exercer leurs fonctions. Certains passent la moitié de leur temps de travail au volant. En 2016, Johnson & Johnson a enregistré 179 accidents dont 91 survenus dans la circulation.

Pour mesurer ses progrès, le groupe utilise un indice baptisé CPMM qui signifie...