Dossier - Recharge électrique : l’Hexagone va-t-il dépasser les bornes ?

Joseph Beretta, président de l’Avere-France : « L’interopérabilité doit progresser »

Association forte de 200 membres, l’Avere-France réunit l’écosystème du véhicule électrique : constructeurs, énergéticiens, fabricants de bornes de recharge, loueurs, assureurs, banques, etc.

- Magazine N°254
542
Joseph Beretta

Joseph Beretta est président de l’association Avere-France

« Un décret de 2017 impose l’interopérabilité. Aujourd’hui, le statut de la borne apparaît sur les cartographies disponibles. L’étape suivante permettra de réserver la borne. Lorsque j’ai un grand déplacement à faire, je planifie ainsi l’heure à laquelle j’arrive à la station et je réserve la prise pour une quinzaine de minutes.

En outre, une grande majorité des bornes est interopérable. Il est possible de se recharger avec un paiement à l’acte ou à l’aide d’une application ou d’une carte accréditive liée à un réseau. Et les réseaux commencent à être interopérables à l’échelle européenne...

Dossier - Recharge électrique : l’Hexagone va-t-il dépasser les bornes ?