Katia Lehnert nommée chef de projet en mobilité responsable chez Fatec Group

Depuis début octobre, Katia Lehnert occupe le poste de chef de projet en mobilité responsable de Fatec Group, spécialiste de la gestion de flottes de véhicules.
830
Katia Lehnert Fatec

Après avoir nommé Caroline Tiébré Business Developer en janvier 2021, le groupe Fatec a recruté Katia Lehnert, début octobre, comme chef de projet en mobilité responsable.

Diplômée en 2001 de l’École Centrale de Nantes, Katia Lehnert a commencé sa carrière en tant qu’ingénieure en économie des transports et aménagement du territoire chez Setec International. De 2008 à 2021, elle a ensuite réalisé de nombreux « plans de déplacement et de stationnement innovants et économes » en tant que chef de projet mobilité chez Egis. Katia Lehnert a ainsi développé plus de 17 années d’expérience dans les politiques de déplacement et les nouvelles mobilités. Le groupe Fatec compte donc sur sa « connaissance des collectivités territoriales et partenaires institutionnels stratégiques dans le déploiement des politiques de mobilité d’entreprise. »

Un pôle de mobilité et de RSE

À la tête d’un nouveau pôle au sein du groupe Fatec, Katia Lehnert proposera un accompagnement « sur mesure » pour verdir les flottes des clients. Concrètement, elle les aidera ainsi à minimiser l’empreinte carbone de leur entreprise avec différentes stratégies : intégration de véhicules « propres », de solutions de mobilités douces (vélos et trottinettes), ou encore mise en place d’un budget mobilité pour les collaborateurs ou d’un forfait mobilités durables (FMD). Notons d’ailleurs que Katia Lehnert a participé la conférence « Crédit mobilité et FMD : comment les mettre en place ? » organisée aux Rencontres Flotauto à Paris, le 7 octobre 2021.

« En créant un pôle exclusivement dédié à la mobilité responsable intégré à son cœur de métier, la gestion de flotte, l’entreprise passe un véritable cap stratégique et se donne les moyens de partager son engagement RSE avec ses clients », note Katia Lehnert.

Enfin, élue locale à la mobilité et à la transition écologique de sa commune depuis 2020, elle participe au déploiement de la mobilité électrique à Marseille, en parallèle de son activité professionnelle.

PARTAGER SUR