Ke’op : la mobilité partagée à Bordeaux

Dix Classe V Mercedes itinérantes sont accessibles via l’application Ke’op de l’opérateur de transport en commun Keolis sur une zone géographique d’environ 50 km² de l’agglomération de Bordeaux.

2510
Bordeaux Ke’op

Depuis le 7 novembre, les habitants de Bordeaux et de sa périphérie peuvent accéder à un « service de mobilité partagée à la demande » baptisé Ke’op. Ce service proposé par Keolis comprend dix vans Classe V de Mercedes qui peuvent emporter jusqu’à huit passagers. Il couvre une zone géographique d’environ 50 km² de l’agglomération bordelaise. Celle-ci inclut l’aéroport, le campus universitaire et plusieurs hôpitaux, ainsi qu’une partie des communes périphériques. Les usagers réservent leurs trajets via l’application Ke’op développée par la start-up Via. Les trajets sont facturés 5 euros quelle que soit la distance, du lundi au samedi, de 6 h 00 à 21 h 00. L’application indique ensuite le lieu de prise en charge, le temps d’attente et le lieu de dépose selon l’itinéraire choisi. Avec ce service en test pour 18 mois, l’opérateur « souhaite démontrer la pertinence de ce nouveau mode de déplacement pour enrichir les réseaux de transport public des zones moyennement denses. »

PARTAGER SUR