Kia lance un moteur au fonctionnement optimisé selon les conditions de conduite

Le nouveau moteur Smartstream G1.6 T-GDi de la marque Kia s’équipe de la technologie de commande des soupapes développée par le Groupe Hyundai. Objectif : améliorer les performances et le rendement énergétique du moteur tout en réduisant ses émissions de CO2.

772
Kia Moteur CVVD Smartstream

Baptisée CVVD pour Continuously Variable Valve Duration, cette technologie « régule la durée d’ouverture et de fermeture des soupapes en fonction des conditions de conduite », explique Kia.

En pratique, « lorsque le véhicule roule à vitesse constante, nécessitant ainsi une faible puissance moteur, le système CVVD maintient la soupape d’admission ouverte entre le milieu et la fin du temps de compression, détaille Kia. Il permet alors d’accroître le rendement énergétique tout en réduisant la résistance causée par la compression. »

Inversement, « lorsque la puissance moteur est élevée, notamment lorsque le véhicule roule à vive allure, la soupape d’admission se ferme au début du temps de compression afin de maximiser la quantité d’air utilisée pour le temps d’explosion, augmentant ainsi le couple pour gagner en capacité d’accélération », ajoute le constructeur.

Cette technologie équipe le Smartstream G1.6 T-GDi, le nouveau groupe motopropulseur de Kia : un bloc essence suralimenté à quatre-cylindres en ligne de 180 ch et 265 Nm. Les futurs véhicules de série de la marque devraient également en bénéficier, en remplacement d’une autre technologie, dite de « calage variable de la distribution ».

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Avec cette dernière, « le temps de fermeture d’une soupape dépendait directement de son temps d’ouverture et ne pouvait pas varier en fonction des conditions de conduite », complète Kia. En comparaison, le système CVVD offrirait selon le constructeur un gain de performances du moteur de 4 %, tout en améliorant son rendement énergétique de 5 % et en réduisant ses émissions de CO2 de 12 %.