Le Kia Niro finalement éligible au bonus

Le SUV hybride de Kia, initialement non éligible au bonus écologique, pourra finalement bénéficier de l’aide de l’État, à hauteur de 750 euros.

959
Le Kia Niro finalement éligible au bonus

Présenté en grandes pompes à l’occasion du salon de Genève, le Kia Niro a connu un début de carrière difficile. En effet, alors même qu’il embarque une motorisation hybride, le SUV coréen s’était vu refuser le bonus écologique lors de son homologation.

En effet, un véhicule hybride, pour pouvoir bénéficier du bonus, doit non seulement émettre moins de 111 g/km de CO2, mais aussi délivrer une puissance électrique d’au moins 10 kW pendant 30 minutes. Or, « la puissance déclarée par les ingénieurs de la marque a été de 8 kW pendant 30 minutes », a détaillé Kia, alors même que « ces 8 kW correspondaient en réalité à une puissance délivrée pendant 40 min, et non 30 min ».

Le constructeur coréen, bien décidé à récupérer cette aide précieuse de l’État, a donc fait passer à son SUV une nouvelle homologation durant laquelle, « le véhicule a délivré une puissance de 10,1 kW pendant 30 minutes, sans aucune modification technique ». Résultat, le Niro est désormais éligible au bonus écologique de 750 euros ainsi qu’à :

  • une réduction totale ou partielle du montant de la carte grise selon la préfecture.
  • Une prime d’assurance favorable (selon les compagnies).
  • Une exonération de la TVS pendant 8 trimestres pour les sociétés.
PARTAGER SUR