Kia Stinger : opération Grand Tourisme

Avec la Stinger, Kia lance une berline-coupé taille basse agréable à regarder et à piloter. De quoi damer le pion aux allemandes ?

- Magazine N°239
1897
Kia Stinger

Kia nous avait habitués à des modèles plus généralistes. Avec la Stinger, le constructeur défie les grandes routières du premium et vient taquiner les CLS, A7 ou Quattroporte, mais au tarif Kia. Là où ses concurrentes se négocient entre 80 000 et 120 000 euros, la Stinger affiche des prix divisés par deux : 44 400 euros TTC en 2.2 l diesel de 200 ch, 49 800 euros en 2.0 l essence de 255 ch et jusqu’à 59 900 euros pour la puissante version 3.3 l V6 biturbo de 370 ch à 4 roues motrices.

Mais ce n’est pas tout. Là où les références du marché alignent un long catalogue d’options, il n’y a qu’une seule ligne chez Kia : la peinture métallisée. Pour le reste, tout est de série : intérieur cuir, toit ouvrant électrique, volant chauffant, ouverture et démarrage sans clé, navigation grand écran tactile avec services connectés. Sans oublier l’arsenal de sécurité : reconnaissance des panneaux, régulateur adaptatif ou alerte de collision frontale avec les piétons.

La ligne racée et musclée du modèle est en rapport avec son caractère. Bien sûr, la version V6 essence se montre exceptionnelle dans ses relances et ses performances. Mais avec 10 500 euros de malus (244 g/km de CO2) et une gourmandise hors normes (16 l/100 km en moyenne), elle ne fera pas le gros des ventes en France. À l’inverse, le 2.2 l diesel (147 g, malus de 1 873 euros) se contente de 5,6 l en utilisation mixte.

On retiendra aussi le confort extrême réservé aux passagers : une grande berline aux allures de coupé 4 portes (4,83 m de long pour 1,87 m de large) avec beaucoup de place à bord, des matériaux de qualité correctement assemblés, le tout agrémenté d’une boîte automatique à 8 rapports de série. La position de conduite, assez basse, se révèle excellente. Côté châssis, la Stinger, toutes versions confondues, se fait rassurante. Agilité et comportement rigoureux, cette GT bénéficie comme toutes les Kia d’une garantie de 7 ans ou 150 000 km.

Valeurs futures
Kia Stinger 2.2 CRDi 200 ch ISG BVA8 4×2 GT Line 2.0 T-GDi 255 ch ISG BVA8 4×2 GT Line Pack Premium 3.3 T-GDi 370 ch ISG BVA8 4×4 GT
Énergie Diesel Essence sans plomb Essence sans plomb
Boîte de vitesses Automatique Automatique Automatique
Carrosserie Berline Berline Berline
Cylindrée (cm3) 2 199 1 998 3 342
CO2 (g/km) 147 190 244
Ch din 200 255 370
Prix neuf TTC (€) 44 400 49 800 59 900
Mois 42 42 42
Km total 100 000 60 000 60 000
Valeur reprise TTC (€) 19 098 24 750 29 082
Valeur reprise 43,0 % 49,7 % 48,6 %
Valeur vente TTC (€) 22 079 29 152 34 254
Valeur vente 49,7 % 58,5 % 57,2 %

Source : Forecast Autovista, mai 2018.

Notre avis

PLUS
Voiture sans options • Très grand confort • Rapport prix/équipement imbattable • Garantie 7 ans


MOINS
Accès aux places arrière pour les grands gabarits • Prises d’air factices • Malus pour le V6