Kia Stonic : restylage et hybridation pour tous

Le Kia Stonic a droit à un très léger restylage et abandonne son moteur diesel au profit d’un moteur essence à hybridation légère, moins polluant.

1336
Kia Stonic

Le Kia Stonic, le SUV citadin du coréen (4,14 m de longueur), se refait une très légère beauté. Et ce, à l’occasion de son restylage qui marque, trois ans après sa sortie, la moitié de sa carrière. La face avant reste inchangée. Est surtout à noter la technologie des phares qui passe au full LED, et un nouveau dessin pour les antibrouillards. À l’intérieur, un nouvel écran numérique et une plus large connectivité marquent ce restylage. On notera également l’arrivée des aides à la conduite de dernière génération. Celles-ci comportent notamment le freinage d’urgence avec détections piétons, véhicules et cyclistes ou encore le régulateur de vitesse adaptatif.

Le Kia Stonic s’hybride en 48 V

Plus notable pour ce nouveau Kia Stonic, l’abandon du 1.6 CRDi turbodiesel de 115 ch. Et l’arrivée d’un nouveau 1.0 turbo essence à hybridation de 48 V, assez sophistiqué et disponible en 100 ch et 120 ch. L’alterno-démarreur de 12 kW/16 ch permet ainsi le mode « roue libre » jusqu’à 125 km/h lorsque l’on ne sollicite plus l’accélérateur. Cette vitesse élevée est aussi due à la boîte de vitesses manuelle ou à double embrayage actionnant un embrayage électronique et non mécanique. Avec, à la clé, une baisse du CO2. Mais pour l’heure, Kia France ne communique pas encore les valeurs d’émissions de CO2. Pour le tarif, comptez à partir de 20 390 euros TTC pour une commercialisation débutant cet été.

La précédente brève sur Kia