Kinto, société de services de mobilité de Toyota en Europe

Toyota vient de créer Kinto Europe, une société de gestion de services de mobilité. Ces offres de locations longue et courte durée, de covoiturage, d’autopartage pour les entreprises seront fournies par son réseau européen de concessions en 2021.
1435
Toyota Kinto
(C) Toyota

Il y a près d’un an, Toyota annonçait le lancement d’une marque « Kinto » consacrée à la mobilité en Europe. C’est désormais chose (presque) faite. Sûrement en référence au « Kinto-Un » – nuage utilisé comme tapis volant dans le célèbre manga Dragon Ball – le constructeur japonais a nommé sa société de gestion de mobilité « Kinto Europe ». Fondée par Toyota Motor Europe et Toyota Financial Services, basée à Cologne, en Allemagne, l’entreprise démarrera ses activités dès avril 2021.

Le groupe compte sur son réseau de concessionnaires pour commercialiser ces nouveaux produits et services, en parallèle de leurs activités traditionnelles de vente, d’entretien et de réparation de véhicules.

Cinq offres de mobilité en Europe dès 2021

L’année prochaine, Toyota va ainsi étendre ses services de mobilité sur le marché européen. Son offre de location longue durée Kinto One inclut l’entretien, l’assistance et la garantie perte financière. Elle est déjà présente sur sept marchés en Europe « avec une flotte de plus de 100 000 véhicules », précise le constructeur. Adressé également aux entreprises, ses solutions d’autopartage Kinto Share sont actuellement opérationnelles en Irlande, en Espagne, en Suède et au Danemark.

Les professionnels pourront aussi bénéficier de l’abonnement de location courte durée Kinto Flex. Ils pourront choisir leurs véhicules parmi toutes les gammes des marques Toyota et Lexus, avec les révisions et l’entretien inclus.

Pour leurs employés, les entreprises pourront aussi mettre en place la solution de covoiturage Kinto Join disponible pour l’instant en Norvège et en Italie, et bientôt au Royaume-Uni.

Enfin, l’offre de mobilité « multimodale » Kinto Go permet de réserver un taxi, un vélo, ou encore d’acheter des billets de transports en commun (train, bus, métro) via une application mobile. Elle est déjà déployée en Italie.

A noter que d’autres constructeurs, tels Ford et Volkswagen, ne jurent que par la mobilité, tout comme les loueurs Arval, LeasePlan, Leasys…