La Baule : le parc électrique renouvelé

Utilisatrice depuis plus de dix ans de Goupil électriques pour la propreté urbaine, les espaces verts et l’entretien de ses cimetières, la mairie de La Baule en Loire-Atlantique (44), débute le rajeunissement de son parc avec la quatrième génération des G3 Goupil.

- Magazine N°181
374

Les nouveaux modèles, équipés de bennes ou de plateaux basculants grillagés, succéderont progressivement aux 18 utilitaires électriques déjà en service au sein de la mairie. « C’est en 2003 que nous avons retenu et acheté le premier G3 », détaille Raphaël Vanacker, chef du service parc automobile. Onze sont destinés à la propreté urbaine.

Pour cette activité de collecte des détritus, poubelles et feuilles, la mairie a choisi de modifier l’organisation des tournées et de remplacer ses anciens camions-bennes par des utilitaires électriques, à raison de deux Goupil pour un camion-benne. Plutôt que d’entasser les déchets avant de les collecter, le ramassage a désormais lieu au fur et à mesure ; le bruit très réduit des utilitaires autorise en effet leur emploi de 6 h 00 à 20 h 00. Six Goupil se sont aussi substitués aux microtracteurs diesel pour l’entretien des espaces verts.

La dernière génération des Goupil, qui se rechargent sur du 220 v, permet une autonomie pouvant atteindre 100 km, avec une garantie de quatre ans.