Fiscalité 2015 : plus d’électrique et moins de diesel

La fiscalité sur le carburant, quatrième poste de recettes de l’État

Lors de la séance de débat du jeudi 15 janvier, les députés ont été invités à débattre sur la fiscalité des carburants.

- Magazine N°205
690
La fiscalité sur le carburant, quatrième poste de recettes de l’État

L’occasion de mettre en lumière les recettes provenant de la taxation des carburants qui demeure « une ressource de premier ordre », selon les mots du secrétaire d’État chargé du budget Christian Eckert.

En effet, la TICPE, taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (ancienne TIPP), a rapporté 24,5 milliards d’euros en 2014, dont plus de 23,5 milliards pour l’essence et le gazole. Soit, selon Patrice Carvalho, secrétaire de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, le quatrième poste de recettes de l’État, derrière la TVA, l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés.

À la TICPE s’ajoute...

Fiscalité 2015 : plus d’électrique et moins de diesel

PARTAGER SUR