La flotte de l’État poursuit sa révolution

- Magazine N°194
648
La flotte de l’État poursuit sa révolution

En 2010, la publication d’une circulaire par le Premier ministre établissait de grands objectifs de l’État en matière de réduction du nombre de véhicules – de l’ordre 10 000 unités sur un total de 80 000 –, de diminution de leurs émissions de CO2, mais aussi d’externalisation de la gestion.

Cette circulaire a aussi acté la mise en place d’une mission interministérielle, dirigée par Jean-Pierre Sivignon. Et pour atteindre les objectifs fixés, la mission s’est appuyée sur différents interlocuteurs au sein des services de l’État. « Aucun gestionnaire de flotte à part entière mais une multitude de responsables avec quasiment autant de...

PARTAGER SUR