La Générale de Protection se met au vert

Prise en compte de la nouvelle TVS, intégration des principes de développement durable à la gestion des flottes automobiles, comme beaucoup d’entreprises, Générale de Protection s’est tournée vers son loueur lors du remplacement de 70 de ses véhicules.

- Magazine N°131
425

Générale de Protection développe pour les entreprises, collectivités et particuliers, un service de protection électronique à travers une gestion à distance des informations d’alarme. Présente nationalement avec 22 agences et plus de 300 véhicules, cette entreprise souhaitait réduire la consommation de ses véhicules ainsi que son taux d’émissions de CO2.

Sur les conseils de son loueur, Arval, celle-ci a ainsi procédé à un important renouvellement de son parc et opté pour des véhicules plus propres et plus économiques. En juin dernier, ce sont en effet 70 véhicules qui ont été livrés en remplacement, dont 20 à Nanterre, en région parisienne, sur le nouveau site Blue Box de la Filiale Peugeot Paris Entreprise (FPPE). C’est sur ce site, (le 24ème ouvert en Ile-de-France) dédié exclusivement aux entreprises que les actuels Peugeot Partner 1. 9D de Générale de Protection ont été remplacés par des Partner 1. 6HDi.

Le choix d’un renouvellement

« Avec une moyenne d’un million de kilomètres parcourus chaque mois, les collaborateurs de Générale de Protection consomment plus de 70 000 litres de carburant. Durant l’année 2006, le coût du litre de gazole a fortement augmenté. Or cette période coïncidait avec le renouvellement partiel de notre parc et nous avons vu que les nouveaux modèles de notre flotte étaient moins consommateurs de carburant et rejetaient moins de CO2 », explique Pascal Journot, responsable du département Organisation Socioéconomique de Générale de Protection. « Travaillant sur le développement durable dans de nombreux secteurs de la société, nous avons pris conscience que nous pouvions aussi intégrer ce principe à la gestion de notre flotte automobile, faire des économies de carburant, minimiser notre TVS, pour la partie de la flotte qui y est soumise, et ainsi diminuer nos dépenses. Nous avons donc choisi d’investir dans le renouvellement de notre flotte avec l’appui d’Arval. Cet investissement est a priori coûteux, rentabilisé sur le moyen terme, mais a un effet immédiat sur la planète, ce qui était le but recherché », ajoute Pascal Journot.

Pour Jean-Loup Savigny, directeur commercial d’Arval, cette collaboration avec Générale de Protection réaffirme la volonté du loueur d’aller plus loin dans son rôle de conseil et d’expertise en matière de mobilité durable. « Nous disposons désormais d’Eco-Diagnostic et d’Eco- Parc, des outils qui nous permettent d’accompagner l’ensemble de nos clients dans une démarche conciliant développement durable et performance économique. » On notera ainsi que pour sensibiliser davantage les collaborateurs de Générale de Protection à la sécurité routière, des formations en matière de prévention des risques routiers ont été programmées par Arval auprès de cette entreprise.