La Leon en break sur le devant de la scène

Deuxième véhicule le plus écoulé derrière l’Ibiza, la Leon s’impose comme un modèle stratégique pour Seat, avec une toute nouvelle version de la Leon ST. 

358

Produite sur la base de la plate-forme MQB du groupe Volkswagen en Espagne, ce break offre un volume de coffre de 587 l, atteignant 1 470 l une fois la banquette arrière rabattue.

Le constructeur a veillé à alléger le véhicule avec l’emploi de matériaux tels que le magnésium ou la fibre de carbone, mais aussi à optimiser les motorisations, avec une gamme de diesels allant du 90 au 184 ch. Parmi les moins consommateurs, le bloc 1.6 TDI Ecomotive affiche 3,2 l/100 km, pour des émissions de 85 g/km de CO2. Une performance rendue possible grâce notamment au Start/Stop, au dispositif de récupération d’énergie au freinage, à une boîte 6 vitesses ainsi qu’aux pneus à faible résistance au roulement. Misant aussi sur les énergies vertes, Seat propose un bloc 1.4 l TGI GNV, avec des émissions de CO2 de 94 g.

Côté équipements, le break reçoit des technologies de dernière génération comme le régulateur de vitesse adaptatif, le réglage adaptatif du châssis ainsi que la direction progressive pour bénéficier d’un meilleur niveau de contrôle du véhicule.

La Leon ST sera tout d’abord commercialisée sur les marchés allemand, anglais, italien, autrichien et suisse dès novembre, alors que son lancement en France est prévu courant janvier.