La livraison électrique selon Geodis

« Un nouveau concept de logistique urbaine » : c’est ainsi que Pierre Blayau, directeur général du logisticien Geodis, présente Distripolis. Ce système de livraison associe des entrepôts de périphérie à des bases logistiques en ville, les bases Blue, d’où rayonnent des véhicules propres.

558

Le dispositif a été conçu en partenariat avec Fraikin pour la LLD, Gruau et Fiat Professional pour la conception des véhicules électriques « Electron » (notre photo). Accessible avec un permis B, l’Electron est un utilitaire de 3,5 t, d’une capacité de 20 m3, pour une autonomie de 80 à 120 km et une vitesse de pointe de 90 km/h. Développé par Gruau sur la base d’un Ducato, il est équipé d’une batterie lithium ion polymère et optimisé pour la livraison avec une porte côté trottoir.

Distripolis fonctionne depuis cet été sur Paris, avec une plate-forme à Bercy et huit bases logistiques au plus près des zones commerciales. À noter que pour assurer la livraison du dernier kilomètre, notamment aux particuliers, Geodis recourt aussi à des vélos triporteurs. Le logisticien compte séduire d’autres villes comme Strasbourg, Lille, Bordeaux ou Toulouse. Gruau, qui commercialise l’Electron par sa filiale GCV (Gruau Clean Vehicles), prévoit d’en fournir 90 à Geodis. Avec une autonomie modulable selon les besoins du client, l’Electron peut être décliné sur d’autres bases que le Ducato.

PARTAGER SUR