La LLD, mode d’emploi

Vous êtes attentif à la gestion des véhicules de votre entreprise. Vous avez entendu parler de la location longue durée (LLD). Mais vers qui se tourner : les constructeurs et leurs concessionnaires, les filiales d’organismes financiers spécialisés ou encore vers des loueurs indépendants ? Tous ont des offres de LLD dont il convient de comprendre les modes de fonctionnement, la philosophie et le contenu. LLD, le mode d’emploi.

562

Idéalement, l’objectif d’un intervenant du monde de la location longue durée est de « simplifier et optimiser la mobilité automobile de ses clients, inventer des services et apporter des conseils pour les accompagner au quotidien » ainsi que l’explique Arval, filiale du groupe BNP Paribas. Ainsi, un prestataire de la location longue durée peut intervenir simultanément dans des domaines complémentaires afin d’offrir une gamme de solutions clés en main à ses clients. La prise en charge du parc automobile de l’entreprise cliente est assurée depuis la livraison des véhicules jusqu’à leur restitution en fin de contrat. Pendant la durée du contrat, le loueur longue durée propose des services multiples, à commencer par l’entretien ou encore le prêt de véhicules de remplacement en cas de panne.

Pour les petites Entreprises

Chez LeasePlan, (contrôlé à 50 % par le groupe Volkswagen), on veut travailler main dans la main avec les petites entreprises dans un certain climat de liberté. Il en va ainsi de l’offre « Lease- Plan Go ». « Choisissez la marque et le modèle du véhicule, nous l’achetons pour vous. Choisissez les services dont vous souhaitez bénéficier, nous vous les garantissons. Tout ceci pour un coût mensuel adapté à votre budget. »

Et LeasePlan de préciser : « nous gérons pour vous l’ensemble des prestations : démarches administratives, entretien, réparation, assistance, assurance… Nous vous adressons régulièrement des informations concernant votre véhicule et facilitons l’ensemble des déclarations fiscales grâce à la communication d’états récapitulatifs ou d’informations spécifiques (amortissements, taxe sur les véhicules de société, taxe professionnelle, avantages en nature, etc.). »

Le besoin de flexibilité

Dans la même veine, Lease- Plan insiste aussi sur les aspects les plus flexibles des contrats à partir de la durée de ceux-ci et de leur facilité de gestion : vous décidez de la durée de votre contrat (de 12 à 60 mois) ainsi que du kilométrage du véhicule. Vous pouvez également faire évoluer ces paramètres à tout moment afin de les adapter à l’évolution de votre utilisation. Vous avez trois mois pour restituer votre véhicule à votre convenance. Le loyer forfaitaire permet une prise en charge de tous les frais. Cela vous permet ainsi de budgéter les coûts de façon linéaire : pas d’avance de fonds ni d’à-coups de trésorerie, pour l’entreprise comme pour le collaborateur.

On le voit, de nos jours, les artisans qui ont un besoin de flexibilité et d’écoute de la part de leurs fournisseurs peuvent trouver sur le marché, parmi les prestataires les plus affûtés, des offres très étudiées adaptées à un métier et qui évoluent aussi en fonction du contexte ambiant. Un accompagnement approfondi qui peut aller assez loin. Ainsi, Arval explique être « doté d’une structure indépendante baptisée Arval Consulting, une équipe d’experts capable d’intervenir à tout moment dans la vie d’un contrat « pour en faire une analyse globale ou ciblée ». Ici, l’objectif est de « bâtir un plan de progrès » en préconisant des « axes d’amélioration et d’optimisation ».

L’enjeu central chez les prestataires demeure toujours le même : tout en assurant un fonctionnement optimal du parc de véhicules, les experts travaillent à en réduire les coûts d’exploitation. Et il n’y a pas vraiment de notion de taille minimale. Ceci implique une parfaite maîtrise des moyens matériels et humains mis en place … et ceci, en toute flexibilité, afin d’être en cohérence avec les réalités mouvantes du marché.

Internet : Interactivité, communication, ciblage

Dans le monde de la LLD, Internet a pris une place majeure. Il permet un premier contact avec les différents acteurs du secteur affichant leurs offres à l’écran et plus encore dans certains cas : la commande des véhicules, le suivi à distance et en temps réel de la gestion de la flotte, le lien entre les comptabilités fournisseurs-clients. Avec Infocompta par exemple,Arval offre à ses clients la possibilité d’intégrer son propre mode de facturation à leur système comptable. Ils reçoivent directement des fichiers formatés suivant leurs critères techniques et comptables. Et chez LeasePlan, un «portail des gestionnaires» via Internet a été institué afin de compléter l’information des clients : formalités fiscales,moyens de calcul des avantages en nature, types de véhicules exonérés de vignette, offres tarifaires, factures, tableaux d’amortissement s’ajoutent à des conseils et astuces, des études, un lexique des termes propres à la LLD, des réponses aux questions les plus souvent posées par les clients. Egalement disponibles : des formulaires à télécharger (bons de commande, fiches de restitution, bons de réservation du véhicule, fiches de remboursement des frais).

Internet, outre ses services interactifs, est aussi une vitrine virtuelle. Un support de communication parfaitement utilisé par les constructeurs français et étrangers ou les loueurs. Parmi les acteurs de la branche, chez Masterlease (groupe GMAC Financial Services), on communique donc autour de la LLD. Sur un site très clair, soulignant les atouts et les services de la LLD que cette société développe dans 17 pays et au travers d’accords particuliers comme avec le constructeur Opel.

Du côté de Car’Go, réseau franchisé de location de voitures chez qui la LLD est proposée au travers de sa filiale CGVL, un site web didactique met notamment en évidence les engagements de ce prestataire, la présentation de la LLD (avec ses avantages et ses inconvénients éventuels), les gammes en frigorifiques, tourisme et utilitaires, un questionnaire à remplir pour un devis personnalisé, etc.

Interactif et informatif, Internet sert aussi d’outil marketing. Pour preuve, chez nombre de prestataires comme Elat, loueur multimarques, on pousse le détail, comme certains autres intervenants de la location, jusqu’à s’adresser à différentes familles de clients potentiels. Dans cet ordre d’idées, avec une rubrique « offres artisans » Elat aligne une sélection de véhicules bien ciblés. La fiscalité, les services, le descriptif détaillé des prestations techniques contribuent à donner une visibilité accrue de l’offre en location longue durée et du marché de l’automobile en général.

Trouver les véhicules et les services adaptés

Lorsque l’on veut avant tout se concentrer sur les modèles eux-mêmes, le web permet aussi de connaître facilement l’offre automobile des constructeurs qui ont tous développé des rubriques dédiées aux entreprises petites et grandes (voir liste en page 15).

Les constructeurs, néanmoins, ne s’en tiennent pas seulement à la présentation de leurs gammes. Ils sont tout aussi présents sur le marché de la LLD avec des offres de services complémentaires.C’est le cas par exemple, d’Opel avec son « Opel Business Services », présenté sur son site Internet, un service confié au loueur Masterlease France, qui propose notamment une LLD de 12 à 48 mois. Les constructeurs et les loueurs, dans bien des cas, permettent aux clients potentiels d’effectuer une projection de leurs besoins au travers de questionnaires à renvoyer et/ou au travers d’une recherche immédiate des véhicules les mieux adaptés.L’internaute effectue alors lui-même sa sélection en vue de composer virtuellement sa flotte automobile. Il peut ensuite rechercher les meilleurs services adaptés à ses contraintes métiers et ses impératifs budgétaires.

L’argument environnemental

Pour des raisons aussi bien «philosophiques» que marketing (l’un n’empêchant pas l’autre), les professionnels de l’automobile ne sont pas demeurés inertes face au respect de l’environnement. Et il n’y a pas qu’à la source (celle de la conception des voitures et de leur fabrication) que l’on peut intervenir utilement, disent les spécialistes de la location longue durée. Ainsi, explique Arval, on peut aborder ces questions sous l’angle pédagogique en développant les principes de « l’éco-conduite ».

L’éco-conduite c’est, ni plus ni moins, la prise en compte par les conducteurs de leur rôle dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour l’économie des énergies. « Le bon entretien d’un véhicule et le respect des limites de vitesse permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation de carburant », explique-t-on chez Arval. Et d’ajouter : « l’analyse des résultats déjà enregistrés est probante : la consommation de carburant diminue de 10 % à 15 % à la suite des programmes de formation. »

De son côté ALD Automotive France marque aussi son territoire en matière d’environnement avec la « location propre » en se joignant aux efforts des constructeurs pour promouvoir la mise en circulation de véhicules hybrides. Ils fonctionneront à la fois au carburant classique et à l’électricité.Accompagnant Toyota et Lexus,ALD Automotive France propose une solution de Location Longue Durée sur les Toyota Prius et la Lexus RX400H.

Les constructeurs automobiles, ces derniers mois, ont tous mis en avant également leurs efforts sur le plan environnemental.Comme par exemple Peugeot qui met volontiers en valeur la question des économies d’énergie et les avantages du nouveau « bonus écologique ». L’engagement « Blue Lion » vient renforcer la démarche avec la volonté « d’identifier les véhicules les plus respectueux de l’environnement » autour de trois critères : le CO2, l’agrément 14001 de chaîne de fabrication et, enfin, le recyclage et la valorisation énergétique des voitures en fin de vie.

Dans le même groupe, chez Citroën, la signature «Airdream» signale, quant à elle, les véhicules « les plus propres de la gamme ». C’est par ailleurs une approche globale du même ordre que l’on retrouve aussi chez le construteur Renault, entre autres marques innovantes et «durables».

Flexibilité, Internet, écologie sont, au bout du compte, les trois grands pôles autour desquels se tissent actuellement les stratégies des professionnels de l’automobile et de la location longue durée en écho aux attentes de leurs clients, à commencer par les artisans et les commerçants.