La LLD séduit toujours plus les entreprises

La location longue durée reste de très loin le mode de financement majoritaire dans les flottes des entreprises, comme l’ont prouvé une nouvelle fois les chiffres du troisième trimestre 2014 publiés par le SNLVLD, le Syndicat national des loueurs longue durée.

503
La LLD séduit toujours plus les entreprises

Alors que les immatriculations de véhicules neufs n’ont progressé que légèrement au T3 2014, le marché des véhicules d’entreprise reste lui solide : 154 654 VP et VU ont ainsi été immatriculés par les entreprises, soit une augmentation de 7,1 % par rapport à la même période de 2013 selon le SNLVLD.

Et les loueurs longue durée apparaissent comme les premiers bénéficiaires de ce dynamisme. Avec 105 383 mises à la route au T3 2014, soit une hausse de 14,39 % par rapport au T3 2013, la part des véhicules immatriculés par les loueurs atteint 69 % du total des immatriculations de VP et VU dans les entreprises. Conséquence, le parc en LLD ne cesse de croître pour atteindre 1 204 368 unités, soit une hausse de 2,14 % par rapport à la même période en 2013. « Parmi ses véhicules, le diesel continue de dominer, à 97,2 % contre 2,4 % pour l’essence », note Jean-François Chanal, président du SNLVLD.

Le phénomène d’allongement des contrats ne s’est pas non plus démenti, comme le souligne Stéphane Copie, président de la commission opérations du SNLVLD : « Un VP en LLD sera selon nos prévisions conservé en moyenne 39 mois, 47 mois pour un véhicule de société, et 51 mois pour un VUL. Le kilométrage reste en revanche relativement stable, plus particulièrement pour les VP avec en moyenne 101 000 km parcourus. »

Autre observation, le fleet management demeure porté par l’externalisation massive des flottes de l’État : au T3 2014, le parc concerné a crû de 6,9 % par rapport au T3 2013, à 280 862 unités.

Au total, Le parc incluant à la fois les véhicules en LLD et en fleet management, a évolué positivement (+ 3 %) pour atteindre 1 485 227 unités au T3 2014.

PARTAGER SUR