La LLD sur un plateau

726

Tableau de calcul à la main, Olivier Bourreau, charcutier-traiteur à Orléans s’est tourné vers la LLD depuis près de huit ans : « Outre un Jumpy, nous avons un moins de 3,5 t réfrigéré pour des livraisons, des cocktails et des mariages. Il y a bien des années, l’entreprise paternelle n’opérait pas sur un aussi large marché et il suffisait de louer un camion chaque semaine pour aller voir les fournisseurs. Avec le développement de l’activité il a fallu envisager la question autrement (…). Avec la LLD nous avons trouvé ce qu’il nous fallait (nous roulons beaucoup). Cette solution est pratique : dès qu’un pépin arrive, on peut réparer dans la nuit et, si nécessaire, on peut avoir un véhicule de remplacement, donc : pas de souci ! De plus, tous les 4 ou 5 ans, nous avons besoin d’un véhicule neuf (…), pour ce faire, nous faisons appel à deux prestataires orléanais. » Autrement dit, pour Olivier Bourreau, de Bourreau- Frères, la LLD c’est un comme chez le traiteur : du clé en main, de la qualité et du service.