La location courte durée reprend son rythme de croissance

Alors que depuis fin 2011, la morosité économique semblait peser sur l’activité de location courte durée, 2014 marque une reprise. 

442
La location courte durée reprend son rythme de croissance

Au premier trimestre, le nombre de contrats conclus s’est accru de 2 % par rapport au même trimestre de 2013, avec en parallèle un nombre total stable de jours de location facturés. Le second trimestre a confirmé cette légère croissance : le nombre de contrats a connu une hausse de 1,5 %, avec un nombre total de jours de location facturés également en progression de 1 %.

Les locations de VUL, qui représentent 28 % des contrats, sont principalement à l’origine de cette augmentation, puisque le nombre de contrats de VUL a augmenté de 3 % au second trimestre, contre 1,5 % pour les VP. Des VUL loués plus fréquemment donc mais moins longtemps. Le nombre total de jours de location facturés est en effet de baisse de 3 % au T2. L’effet est exactement inverse pour les VP : empruntés moins souvent mais plus longtemps, avec un nombre total de jours de location facturés en hausse de 2 %.

PARTAGER SUR