La Mégane 3 s’élance en version break

Renault complète sa gamme Mégane avec le lancement de la version break, baptisé Estate.

- Magazine N°151
415
Renault Mégane 3 Estate

Toujours basé sur la plate-forme à empattement allongé (+ 62 mm) du Scénic Long, ce break aligne 22 cm de plus en longueur que la berline, à 4,56 m de long, ce qui ménage une habitabilité aux places arrière record, une capacité de coffre… stable par rapport à l’ancienne génération, design fuyant et incliné du hayon arrière oblige. Mais avec 524 dm3 en position normale sous cache-bagages et jusqu’à 1,6 m3 au maximum et 2,55 m de longueur de chargement, cette Mégane Estate se classe parmi les meilleures.

Sous le capot, on retrouve la gamme des blocs essence et diesel de la berline dont le 1.5 dCi de 110 ch FAP toujours alerte et sobre (126 g et 120 g sans le FAP et ramené à 105 ch) et qui s’équipera au début 2010 de la nouvelle boîte à double embrayage DCT (enfin !).

Signalons au passage que Renault, en venant à ce type d’embrayage abandonne la boîte à embrayage pilotée, la nouvelle génération de Mégane en étant dépourvue. Cette «nouvelle» génération du 1.5 dCi (disponible aussi en 90 ch et 116 g) s’accompagne d’un allongement des intervalles de révisions (2 ans ou 30 000 km) et le changement de la courroie de distribution est porté à 160 000 km. Signalons aussi au catalogue le 1.9 dCi en 130 ch (135 g) et le 2.0 dCi 150 ch.

A l’instar de la berline, la version break apporte tout le bienfait d’une plateforme et de liaisons au sol révisées pour un agrément de conduite supérieur et un confort encore plus haut de gamme. Idem pour la présentation intérieure qui place aussi la Mégane et son habitacle dans le premium. Un kit VU est prévu dès cet automne qui suppléera à l’absence de version Société au catalogue, la finition Carminat remplissant dorénavant ce rôle dans la gamme.

Notre avis

Bien

Qualité de présentation et de finition

Agrément de conduite et confort

A revoir

Capacité du coffre stable malgré la hausse des dimensions

Poids à la hausse • Sobriété relative