La mortalité routière en hausse en janvier 2019

Selon l’Onisr, la mortalité routière a augmenté de 4,3 % au cours de janvier 2019 avec 238 décès. La mortalité est toutefois en baisse sur le réseau routier où est imposé le 80 km/h selon l’organisme.

878
mortalité routière

Les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (Onisr) font état d’une hausse de la mortalité routière en janvier 2019, comparé à janvier 2018. 238 personnes sont ainsi mortes sur les routes françaises en janvier de cette année, contre 229 en janvier 2018, soit 9 de plus. Le nombre d’accidents corporels a en revanche reculé de 4,3 %, à 4 026 contre 4 207, et celui des blessés de 2,4%, à 5 036 contre 5 159.

Cette hausse des accidents mortels a pour cadre les agglomérations et les autoroutes, pointe l’ONISR. Qui ajoute qu’à l’inverse, « pour le réseau hors agglomération et hors autoroutes, la mortalité est légèrement inférieure à celle de janvier 2018 et très inférieure à la moyenne des mois de janvier de 2013 à 2017 ». Une évolution imputée à l’abaissement de la vitesse à 80 km/h qui « compense encore, en partie, la forte dégradation des dispositifs de contrôle automatisé. »

Sur les routes des territoires d’outre-mer enfin, l’Onisr constate une dégradation de tous les indicateurs, avec 20 personnes tuées, 254 accidents corporels et 298 blessés.

Le bilan de la mortalité routière en 2018