La nouvelle Ford KA proposée en version diesel

La KA se refait une beauté à la mode «Kinetic». Basée sur le châssis de la Fiat 500, la petite Ford réussit à gagner de l’espace intérieur et s’offre pour la première fois un diesel.

- Magazine N°145
672
Ford KA

Précisons-le tout de suite, seule la plate-forme de la Ka est commune avec celle de la Fiat 500. Et si les dimensions extérieures sont évidemment similaires, l’intérieur offre un tout autre univers, hormis le levier de vitesse haut perché. Première impression en s’asseyant à bord : l’espace. Comment ont-ils fait pour rendre une si petite auto aussi habitable alors que l’on se sent si à l’étroit à bord de l’italienne ? A coup d’astuces ! Comme la partie creusée devant le passager avant qui donne beaucoup de place aux jambes. Ensuite, grâce à un habile coup de crayon des designers de la planche de bord qui ont réussi à aérer l’avant de l’auto pour flatter l’œil, alors que, pourtant, ses cotes sont similaires à celles de la 500 réputée pour son étroitesse. C’est donc bien l’habit qui fait le moine. En plus, l’aménagement intérieur se veut branché avec une console centrale angulaire laquée propre à la Ka et des assemblages de coloris très tendances.

Personnalisation

La Ka est proposée en deux niveaux de finition (Ambiente et Titanium). L’entrée de gamme à 8 990 € offre le strict minimum. Vous aurez tout de même droit à la direction assistée, au volant réglable, à l’ABS, mais sans vitres électriques, ni radio. Le niveau Titanium offre tous les agréments nécessaires, comme le verrouillage centralisé et l’air conditionné. Prévoir alors un peu plus de 11 000 € en essence, 13 000 en diesel. Pour l’extérieur, Ford a développé toute une série de mariage de coloris ainsi que des stickers originaux pour se concocter une auto perso.

Côté moteur, le 1,2 l essence de 69 ch manque de vigueur. Mieux vaut opter pour la nouveauté, le 75 ch TCDi éligible également à un bonus écologique de 700 €. Ce 1,3 l est économique et plus vif mais relativement sonore. Ainsi équipée, la Ka peut s’aventurer sur autoroute même si la ville est évidemment son meilleur terrain de jeu. Compte tenu de son petit gabarit et de son poids contenu, elle se révèle très agile et vive à conduire grâce aux améliorations apportées par Ford au châssis. Les mouvements de caisse sont ainsi mieux contenus avec une nouvelle barre anti-roulis. Au final, cela donne un véhicule craquant qui dispose de bonnes qualités routières, pour pas trop cher.

Notre avis

Bien

Maniabilité, confort, gaîté de l’ensemble

Bonne tenue de route.

A revoir

Certains plastiques peu valorisants

Pas d’option BVA.