La nouvelle Mazda 3 bénéficie d’un bonus écologique

Des airs de 308 et les qualités d’une Golf. La Mazda 3 nouvelle génération ne manque pas d’arguments pour jouer les troubles fêtes dans le segment.

- Magazine N°148
469
Mazda 3

Voila six ans déjà que la Mazda 3 se fond dans la circulation en toute discrétion. Aujourd’hui revisitée, cette berline compacte se positionne comme une alternative aux stars de sa catégorie, avec un agrément de conduite et une finition à faire pâlir les ténors. D’abord, pour flatter l’œil, elle a soigné son look. Des lignes fluides et une calandre béante pour imposer sa sportivité et des ailes arrière élargies pour asseoir sa griffe.

Version 5 portes en France

A l’intérieur, la finition est cossue et les plastiques moussés sont bien en vue. Juste un regret, le volant est tellement constellé de commandes qu’on ne sait plus où mettre les mains ! Heureusement, la position de conduite est facile à trouver, le levier de vitesse tombe sous la main et le GPS se fait tout petit pour être à la fois dans le champ de vision sans empiéter sur le pare-brise. A l’arrière, l’espace aux jambes est excellent, conséquence logique de la longueur importante de la voiture. Et 3 adultes peuvent prendre place sans être trop serrés. Le volume de coffre s’établit à 340 litres pour cette version 5 portes, la seule importée en France.

Qualités dynamiques

Cela dit, le meilleur ne saute pas aux yeux. La magie commence contact mis. Dès les premiers tours de roues, on ressent le travail accompli sur le châssis. La caisse a été rigidifiée, allégée et la plate-forme ne cède en rien au confort routier. Avec le moteur 1. 6 MZ-CD de 109 ch (le 1. 6 HDI repris dans la banque d’organes de PSA/Ford), la nouvelle Mazda 3 affiche une moyenne mixte de 4,5 litres au 100 kilomètre (- 0,3 l par rapport à sa devancière), pour des rejets de CO2 de 119 g/km, ce qui lui permet de bénéficier d’un bonus écologique de 700 €. Vigueur, souplesse et sobriété. La Mazda 3 est également disponible en essence avec un bloc 1. 6 MZR de 105 ch, et un 2. 0 MZR 150 ch en boîte automatique. Ce dernier sera rapidement disponible en version i-Stop, un équivalent du Stop and Start. Côté diesel, l’autre moteur disponible est un tout nouveau bloc 2. 2 MZR-CD, développant 185 chevaux et autorisant400 Nm de couple. Avec ce dernier diesel, elle devient l’une des compactes les plus puissantes du marché. Dommage que Mazda, qui veut volontairement limiter l’offre de ses versions, ne propose pas une mécanique intermédiaire entre 109 et 185 ch.

Notre Avis

Bien

Comportement, finition

Agrément et image valorisée

A revoir

Tarifs premium et choix limité de motorisations diesel

PARTAGER SUR