La pré-restitution, une solution ?

Faire évaluer les coûts de restitution par un audit en amont de la remise effective du véhicule peut faire office de solution préventive. Mais l’efficacité de ce procédé reste à démontrer.

- Magazine N°209
849

Pour combattre l’engrenage des dégradations non réparées que le conducteur ne voit plus et qui finissent par s’accumuler avant la fin du contrat, l’audit de parc peut faire office d’opération de prévention. « Un véhicule qui est audité et entretenu en milieu de contrat aura tendance à avoir moins de dommages en fin de contrat », constate Bertrand Durand pour Macadam.

Reste que pour les spécialistes, l’efficacité de l’opération n’est pas prouvée : « La pré-restitution n’empêche pas qu’une nouvelle dégradation se produise. Mais elle donne une première valeur indicative, à date, du montant qui sera facturé au client en fin de contrat », rappelle...