Publi-Communiqué

La sécurité en toute autonomie

Perdre les pédales au propre comme au figuré, l’affaire repose sur un moment d’égarement, voire sur un malaise. Heureusement, en prenant les choses en mains, la voiture du futur nous débarrassera de cette angoisse.

577
La sécurité en toute autonomie

Un écart de conduite et elle nous remettra aussitôt dans le droit chemin. Attentive à notre vigilance, elle détectera aussi toute absence de réaction de notre part. Et en évitant de créer un accident dans le trafic, elle prendra la décision de se garer sur le bas-côté avant d’appeler les secours. Ce scénario ne relève pas de la science-fiction et les grands constructeurs y travaillent.

Quant à la voiture autonome, elle se profile à l’horizon. Des modèles récents très haut de gamme en livrent déjà un aperçu alors que les prototypes se multiplient. Reste un obstacle à franchir : celui des contraintes juridiques. Le cadre législatif devra impérativement évoluer, particulièrement afin de pouvoir statuer sur les responsabilités lors d’un accident sans conducteur au volant. On s’en doute, le dossier est épineux.

Plus largement, les véhicules autonomes devront communiquer entre eux et avec les infrastructures qui les entourent. Au-delà de la sécurité, c’est bien de gestion des données qu’il s’agit. Sans parler du coût aujourd’hui exorbitant de l’appareillage du véhicule. Lâcher totalement le volant n’est donc pas pour demain. Et il risque de s’écouler une bonne décennie avant qu’une voiture autonome et sécurisée n’accède à la libre circulation sur les routes.

PARTAGER SUR