Publi-Communiqué

« La télématique, un avantage pour le transport à la demande » : Carole Irle, Keolis PMR Rhône

Carole Irle est la directrice générale de Keolis PMR Rhône.

1144

Carole Irle

« Keolis assume la responsabilité du service Optibus pour le compte du Sytral (Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise). Cette prestation de transport de personnes à mobilité réduite (TPMR) mobilise en propre 23 véhicules. La totalité d’entre eux et dix autres unités en sous-traitance sont équipés en télématique embarquée. Grâce à cette solution, nos exploitants et notre plate-forme d’appels connaissent les positions géographiques en temps réel.

Notre plate-forme de régulation communique au quotidien avec les conducteurs en envoyant des messages sur leur écran de navigation. Si l’exploitant doit joindre l’un d’entre eux, il vérifie au préalable que le véhicule est à l’arrêt pour une durée prolongée et préserve ainsi la sécurité. Les conducteurs disposent de la fonction GPS pour organiser leur circuit en fonction des aléas de la route. En cas de régulation par la centrale d’appels, ils reçoivent l’adresse de prise en charge du client directement sur le boîtier. Confort et réactivité sont des avantages décisifs pour nos métiers centrés sur la conduite. En matière de qualité de service, ces technologies permettent au régulateur d’avertir les clients de l’heure d’arrivée du conducteur et si besoin du délai d’attente. Et en cas de litige, le service client peut apporter une réponse objective et étayée.

Enfin, en complément des informations remontées par les conducteurs, notre service d’exploitation est capable de mesurer l’écart entre les tournées théoriques calculées par notre logiciel de planification et la réalité des parcours obtenue grâce à la télématique embarquée.

En conclusion, cette solution apporte un avantage indéniable dans l’exploitation de transports à la demande. Elle contribue à améliorer la qualité de service, mais aussi à optimiser la gestion quotidienne des aléas rencontrés sur la route, et à réguler notre activité avec davantage d’efficacité. À terme, nous espérons valoriser l’adéquation des temps de parcours théoriques et réels pour améliorer les conditions de travail des équipes et diminuer les temps et kilométrages de production. »

PARTAGER SUR