La valorisation de la revente selon Dominique Allain, Directeur Général d’EurotaxGlass’s France

Dominique Allain, Directeur Général d’EurotaxGlass’s France répond à nos questions sur ce sujet.

- Magazine N°153
504

Quels vous paraissent être aujourd’hui les critères de choix d’un véhicule en LLD ?

Les critères de choix d’un véhicule en LLD sont avant tout rationnels et reposent en premier lieu sur la meilleure maîtrise possible des coûts d’utilisation. Les versions de coeur de gamme (telle la finition « Confort Pack » chez Peugeot) seront privilégiées, tout comme les motorisations de puissance moyenne. Un taux de rejet de CO2 inférieur à 140 g/km entraîne moins de 700 € de TVS annuelle et une consommation de carburant en rapport. Pour autant, les critères esthétiques ne sont pas totalement absents au moment du choix : la peinture métallisée ou les jantes en alliage peuvent rehausser la valeur résiduelle. Il ne faut pas oublier que les voitures de fonction sont partie intégrante de l’image de l’entreprise. Il faut également se rappeler que, lorsqu’ils arriveront sur le marché de l’occasion, c’est à des particuliers et non à des entreprises ou des flottes qu’il faudra revendre ces véhicules. Trop «rationnels», ils auront du mal à les intéresser.

Quel est l’impact des équipements de sécurité dans la valorisation des modèles ?

La sécurité est bien évidemment importante pour un véhicule qui sera souvent d’un usage quotidien. Le régulateur de vitesse est très apprécié. Les systèmes d’aide au stationnement, les kits « mains libres » ou les rétroviseurs rabattables électriquement aident également au soutien de la valeur résiduelle. En revanche, certains équipements fonctionnels, tels le système de navigation non mis à jour ou la connexion USB n’ont qu’un assez faible impact.

L’offre des constructeurs vous paraît-elle répondre aux attentes des clients ?

Les services marketing des constructeurs ont appris à tenir compte des demandes et des besoins de ce marché spécifique. Ainsi voit-on apparaître dans les catalogues des versions spécialement pensées pour les entreprises et les flottes, regroupant à un tarif «packagé» les équipements les plus demandés. Les versions «Business» proposées par Citroën sur plusieurs de ses gammes en sont un bon exemple.

PARTAGER SUR