La Volskwagen Polo prend du galon

La 5e mouture de la petite fourmi se veut plus statutaire et, selon VW, loin de « toute frasque stylistique et d’effet de mode, elle revient à l’essentiel pour faire preuve de plus de maturité et conserver à chaque VW toute sa valeur dans la durée ».

- Magazine N°151
409
Volskwagen Polo 5

La nouvelle Polo se veut aussi valorisante que la Golf. Au point d’accentuer encore plus le mimétisme avec sa grande sœur, ce qui ne lui va finalement pas si mal. Pour cela, elle grandit de 5,4 cm en longueur à 3,97 m au total pour une largeur de 1,68 m (3,2 cm de plus) et une hauteur réduite de 1,4 cm à 1,45 m. Résultat : l’habitabilité est très correcte pour le segment, surtout aux places arrière alors que le coffre passe à 280 l sous la tablette (952 l au maximum).

Sur la route, cette Polo toujours plus imposante… et pesante –la tonne est allégrement dépassée– remplit très bien son office. A savoir, une tenue de route irréprochable et un excellent confort. Lui manque juste ce toucher de route si français qui délivre, aux Peugeot 207 comme aux Renault Clio, un plaisir de conduite inégalé. Il est vrai qu’à vouloir jouer les « mini Golf » –ce à quoi elle parvient très bien– la Polo s’endort un peu sur les lauriers de sa grande sœur…Pour les motorisations diesel, la commercialisation débute dès ce mois-ci avec le nouveau 1.6 TDI common rail 4 cylindres en 3 puissances de 75 ch, 90 ch et 105 ch, toutes trois émettant 109 g, soit 4,2 l/100 km en usage mixte. Un «pack» Blue- Motion est aussi proposé qui, moyennant un Start&Stop, quelques artifices aérodynamiques et des pneus faible résistance, fait tomber les émissions du 1.6 TDI 90 ch à 96 g (soit 3,6 l/100 km).A ne pas confondre avec la véritable Polo BlueMotion II, prévue pour février 2010 et qui sera équipée d’un nouveau 3 cylindres 1.2 TDI de 75 ch et du Start&Stop avec récupération d’énergie au freinage, en plus des modifications classiques sur le Cx et de l’abaissement du poids (1 080 kg). Ses émissions seront alors de seulement 87 g/km de CO2, soit 3,3 l/100 km. Cela représente 20 % de CO2 en moins par rapport au 4 cylindres 1.6 TDI de même puissance, soit 0,9 l/100 km d’économisé. Mais à quel prix ? Encore un peu de patience donc.

Mini-Golf

Côté équipements de sécurité, l’ESP est de série (sauf pour le 75 ch) et complété par les airbags frontaux et latéraux thorax et tête. Citons aussi la climatisation dès le niveau Conforline ainsi que l’aide au démarrage en côte. Un équipement qui se veut juste « un poil » au dessus de la concurrence hexagonale, sauf pour les accès à la gamme au tarif «plancher» mais, chez VW France, rarement commercialisé.

Une vraie Golf en réduction donc, et c’est tant mieux… d’autant que la finition est parfaite et l’ergonomie de l’habitacle, excellente. Au bilan, la nouvelle Polo rentre dans le rang et se cale sur la concurrence qui fait aussi dans le «standard » du segment. C’est-à-dire sans coup de cœur mais rassurante et statutaire. Objectifs atteints donc pour Volkswagen !

Notre avis

Bien

Présentation valorisante

Moteurs 1.6 TDI agréables et sobres

Habitabilité et finition

A revoir

Poids en hausse

Comportement sage

Prix élevé sauf «base»