L’Ademe croit en l’avenir de l’hydrogène

L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) mise sur la technologie de l’hydrogène pour la mobilité du futur. 

523

Et le prouve en investissant dans des projets sur l’hydrogène et les piles à combustible (PAC), dans le cadre d’un appel à manifestation lancé en 2011.

Deux projets ont ainsi été récemment retenus : le premier baptisé GRHDY, coordonné par GDF Suez, vise à transformer de l’électricité issue d’énergies renouvelables en hydrogène pour l’injecter ensuite dans les réseaux de gaz naturel. Pour ce faire, le projet basé à Dunkerque recevra une aide de 4,9 millions d’euros pour un investissement total de 15 millions.

Le second projet Cryocap H2, dirigé par Air Liquide en Haute-Normandie, s’engage à produire de l’hydrogène décarboné en améliorant le processus de captage et de liquéfaction de CO2, étape essentielle à la fabrication de l’hydrogène. Cette initiative recevra une aide de 5,1 millions d’euros sur les 35 millions nécessaires à l’élaboration du projet.

Enfin, l’Ademe a également annoncé une prise de participation dans le projet McPhy Energy qui développe une technologie pour stocker l’hydrogène sous forme solide.

PARTAGER SUR