L’administration de plus en plus connectée

Désireux de communiquer de manière plus fluide avec les entreprises, l’État a récemment mis en route deux systèmes interfaçables avec certains logiciels de gestion.

- Magazine N°199
492

Ainsi, le SIV (système d’immatriculations des véhicules) permet de récupérer automatiquement les données des cartes grises. « Cela évite les erreurs sur le type de véhicule ou le grammage de CO2 qui peuvent parfois coûter cher », souligne Jean-Charles Martin, pour l’éditeur GAC Technology.

Second exemple, l’interfaçage avec l’ANTAI, l’agence nationale de traitement automatisé des infractions. Une dématérialisation totale des PV avec un double objectif : accélérer le paiement des amendes pour l’État, et diminuer drastiquement le coût de traitement des procès- verbaux pour les entreprises.

PARTAGER SUR