L’Allemagne s’oppose au nouveau seuil des émissions de CO2

La décision de l’Europe de limiter les émissions moyennes de CO2 à 95 g/km d’ici 2020 peine à passer en Allemagne.

499

Selon un communiqué de Reuters, repris par nos confrères des Échos et de L’Usine Nouvelle, l’Allemagne ferait blocage pour retarder le vote de la loi proposée par le Parlement européen, visant à durcir dès 2020 la réglementation des émissions de CO2 des nouveaux véhicules commercialisés dans l’UE. Le Parlement avait ainsi avalisé l’objectif de faire reculer ces émissions moyennes à 130 g/km de CO2 en 2015, et à 95 g d’ici 2020, et devait procéder au vote de ce dispositif le 27 juin. Mais c’était sans compter la détermination de l’Allemagne à retarder le processus.

Un blocage qui n’étonne que peu, sachant que les constructeurs allemands se situent dans le haut du classement des plus gros émetteurs, avec en 2012 une moyenne de 140,37 g d’après les chiffres du CCFA. Selon Jato, Mercedes se classe comme le moins bon élève parmi les vingt premiers constructeurs mondiaux, malgré d’importants efforts : de 2011 à 2012, la moyenne des rejets de CO2 de la marque est passée de 162,2 à 147,8 g. BMW ne fait guère mieux, à la 17e place du classement, avec une moyenne de 140,9 g, suivi de près par Audi avec 139,3 g. Pour rappel, la moyenne dans l’Union se situe à 132,01 g, donc déjà proche de l’objectif de 2015 de 130 g.

PARTAGER SUR