L’Ampera électrise la flotte de Disney

Une flotte de 500 modèles plus conformes à la démarche environ- nementale de l’entreprise dont des véhicules de direction moins ostentatoires et moins polluants : Disneyland Paris fête les un an de son partenariat avec Opel, placé sous le signe d’une politique revendiquée « d’entreprise citoyenne ».

318

Emblème de cette collaboration : l’intégration des quinze Ampera pour le comité de direction, qui se sont substitués aux 4×4 utilisés jusqu’ici. Avec, à la clé, une réduction par six et en six mois des émissions de CO2, à raison 4,15 t contre 24,8 t précédemment. Selon les estimations de l’entreprise, avec une consommation de 2,91 l/100 km en moyenne, les véhicules devraient aussi diminuer la facture de carburant de 11 000 euros cette année et le montant de la TVS de 29 000 euros.

Une économie qui compensera le coût de la mise en place des 21 bornes électriques sur le site du parc pour environ 90 000 euros. Les autres modèles de la flotte, environ 300 VU et 200 VP, bénéficient pour leur part des technologies de réduction du CO2 d’Opel, avec des motorisations Ecoflex et des systèmes start and stop.

L’ensemble du parc est financé en LLD par Opel Business Services. Pour Opel, ce partenariat est l’opportunité de mettre en avant l’Ampera, désignée « voiture officielle du 20e anniversaire de Disneyland Paris », et trois modèles sont proposés comme véhicules de courtoisie pour les clients des hôtels. Une publicité qui devrait contribuer à atteindre les 200 unités vendues en 2012, projette Yves Pasquier-Desvignes, président de General Motors France.

PARTAGER SUR