Lancement du Volta Zero à Londres le 3 septembre 2020

Volta Trucks débutera les premiers tests en conditions réelles du Volta Zero, son prototype de camion 100 % électrique, le 3 septembre à Londres avec le groupe de transport DPD Group.

439
Volta Zero
Le prototype Volta Zero de DPD

Le constructeur Volta Trucks a profité de l’été pour sécuriser le lancement du Volta Zero, son camion électrique de 16 t, dès le 3 septembre. Tandis que ses ingénieurs finalisaient son « grand véhicule utilitaire Crit’Air Zéro spécialement conçu pour les livraisons en centre-ville », son P-DG Rob Fowler a multiplié en août les rendez-vous. Avec des investisseurs pour financer la fabrication en série du véhicule. Mais aussi avec des transporteurs qui le testeront dans le cadre du Pioneer Program. Le 3 septembre, DPD Group réceptionnera ainsi son premier Volta Zero.

Premières livraisons

Ce prototype de Volta Zero distribuera jusqu’à 8,6 t ou 37,7 m3 de fret palettisé, de colis ou de meubles dans le centre de Londres. Un centre défini comme ULEZ : Ultra Low Emission Zone. Le moteur électrique de 160-200kWh fournira à ce camion une autonomie de 150 à 200 km à 90 km/h. Ses systèmes avancés d’assistance à la conduite, son poste de conduite central, ses portes coulissantes et sa carrosserie en composite de lin en garantiront la sécurité active et passive.

Dans la foulée, des Volta Zero seront livrés au groupe suédois Post and Bringen pour être expérimentés à Stockholm. Début 2021, douze véhicules circuleront en Europe, notamment à Paris, Lyon et Grenoble. Et en 2022, le Volta Zero investira la Californie et les quinze États américains engagés dans l’électrification de leur flotte de transport (voir la brève). 2022 verra aussi le démarrage de la production en série en Turquie, avec 500 exemplaires fabriqués sur l’année.

Volta Zero : LLD et TCO sur dix ans

La commercialisation des véhicules s’effectuera en location longue durée sur le mode Truck as a Service. Cette LLD inclura la maintenance et la fourniture d’énergie et des infrastructures de recharge. Elle s’appuiera sur un TCO calculé sur dix ans, tenant compte d’un suramortissement de 40 % sur la dépréciation et du recyclage du véhicule en fin de vie.

La précédente brève sur le Volta Zero

PARTAGER SUR