Lancia se tourne vers les flottes

Lancia n’est plus « une belle endormie ». Avec l’arrivée de la nouvelle Delta, la marque italienne veut aussi se réveiller au plan commercial. 2008 verra donc aussi un retour de Lancia dans les flottes.

- Magazine N°136
490

Lancia est à la hausse : 122 000 immatriculations dans le monde en 2007 ; soit + 4,8 %. Un volume encore modeste certes, d’autant qu’il est réalisé pour 80 % en Italie. Mais cela va changer ! promet Lancia. D’abord parce que la marque italienne va s’implanter en 2008 en Grande-Bretagne, en Russie, au Japon et en Scandinavie. C’est donc une progression mécanique liée à ces nouveaux points de ventes qui est attendue. Mais, cette année aussi, l’arrivée de nouveaux modèles donne un regain d’optimisme aux responsables de la marque. « Avec 4 257 immatriculations l’an passé, nous avons progressé de + 6,2 % sur le marché français », indique le Directeur de Lancia France, Arnaud Belloni. « C’est surtout le fait de l’Ypsilon qui a représenté 2 500 ventes ; en progression de 23 % alors que la Musa a régressé de 16 % à 1 320 ventes. Il s’agit là de vraies ventes », ne manque pas d’affirmer le responsable de la marque. « Nous avons écoulé moins de 10 % de nos immatriculations auprès des loueurs courte durée et réalisé seulement 10 ventes 0 km. Idem pour la Thesis », insiste Arnaud Belloni. Et de préciser : « Nous n’avons réalisé que 83 immatriculations, mais il s’agit là de ventes très propres, ne comportant pas de flottes, ni de zéro km. » Les ventes aux entreprises, Lancia va cependant y recourir. Notamment avec le lancement de la nouvelle Delta le 20 juin prochain. « Lancia détient une bonne image de marque et un fonds de clientèle auprès d’une population de chefs d’entreprises, de professions libérales ou de cadres dirigeants. Et ce fonds de commerce, beaucoup de constructeurs aimeraient le détenir. Nous allons donc poursuivre notre développement en direction des gestionnaires de parcs en affirmant notre image de marque. Car beaucoup d’entreprises cherchent à se différencier par la nature de leur parc de véhicules. C’est ce besoin de proposer une autre image au travers de ses véhicules qui doit permettre à Lancia de réaliser des ventes auprès des flottes. » A noter qu’en 2007, la marque a réalisé 887 ventes auprès des entreprises. Pour cela, Lancia compte sur l’élégance de ses modèles mais aussi, sur l’extension à l’ensemble de la gamme de son service VIP.

Durant toute la durée de la garantie du véhicule, sur simple appel téléphonique, qu’il s’agisse de l’entretien du véhicule, d’une crevaison, d’une panne essence, d’une erreur de carburant ou d’une batterie déchargée, un chauffeur jockey vient chercher le véhicule à domicile pour le confier à l’entretien. En 2008, Lancia envisage donc la vente de 7 400 modèles dont près de 2 500 nouvelles Delta (+ 75 %). « Notre objectif est de parvenir à un total de 18 000 ventes en France d’ici 2010, c’est à dire le niveau de ventes que réalisait la marque dans les années 90 », précise Arnaud Belloni.

D’ici là seront apparus aux côtés de la Lancia Delta, un coupé-cabriolet, un 4X4, la nouvelle Ypsilon, la nouvelle Musa, et le nouveau Phedra.